Recherche du mot clé « grippe espagnole » (3 résultats)

De nombreux scientifiques sont très heureux de parler ouvertement d'une « sixième extinction » qui a commencé il y a environ 10.000 ans, car ils tiennent l'homme pour responsable. Blâmer l'homme sous-entend de manière anthropocentrique que nous sommes en quelque sorte à l'abri d'une extinction soudaine et que l'on peut remédier à la disparition des autres espèces, le tout étant de changer nos habitudes de vie qui favorisent le « réchauffement planétaire » !

Cependant, les véritables faits de l'histoire de la vie sur terre suggèrent que, du point de vue de la « nature », les humains ne sont qu'une espèce de plus dont les jours aussi sont comptés. En effet, les données historiques montrent qu'à maintes reprises, la nature a fait preuve d'une grande aptitude et d'une grande créativité pour...

Un très bon article relayé par notre cher Folamour de Crashdebug.fr, et provenant d'un billet de Susanne Posel sur occupycorporatism.
 
En 2008, un rapport de la Commission sur la prévention de la prolifération du WMD et du terrorisme a identifié un danger clair et actuel d'attaques biologiques en 2013.
 
Le Comité congressionnel a réclamé que les nations du Moyen-Orient comme le Pakistan étaient les plus susceptibles d'être les origines d'une telle attaque contre les USA, ou les divers autres points à travers le globe. Se concentrer sur la capacité nucléaire du Pakistan les légitime alors de les appeler comme des endroits de reproduction possible pour la dissension terroriste.

Le rapport déclare cela :
 
« à moins que les communautés du monde agissent décisivement et avec la plus grande urg...

De nouvelles maladies infectieuses nous guettent. Lesquelles ? Quand ? Où ? Ces menaces pour l'humanité sont imprévisibles. Scientifiques et politiques réfléchissent malgré tout aux moyens de les prévenir et de les gérer.
 
C'est une menace que le cinéma adore mettre en scène : LA maladie sans remède connu, qui se propage à toute vitesse sur le globe, apportée par des primates aux dents pointues plantées dans de la chair humaine, ou dispersée dans le métro d'une grande ville par des bio-terroristes masqués. Brrrr. Des scénarios catastrophes que politiques et scientifiques tentent d'anticiper, pour éviter qu'ils ne deviennent réalité. Les maladies infectieuses ont longtemps représenté la principale cause de mortalité dans le monde. Aujourd'hui, elles sont encore responsables d'environ 43% ...