Recherche du mot clé « grande menace » (6 résultats)

Sous prétexte de devancer dame nature que ces « scientifiques » estiment « la plus grande menace pour l'homme », ces derniers tentent de créer la mutation la plus dangereuse au monde ! Les intentions dévoilées ici sont de devancer les problêmes pour y être préparés le moment venu, mais je doute que cette approche soit la bonne.
 
Un vieil adage nous dit « L'homme intelligent saura résoudre un problême, l'homme sage saura l'éviter », donc pourquoi n'essaient ils pas plutôt de comprendre la raison de ces mutations et ainsi éviter qu'elles se provoquent ? A moins que les raisons réelles soient de fournir les outils nécéssaires au plans du nouvel ordre mondial, à savoir la réduction de la population, ou encore lancer une propagande de peur et ainsi leur permettre d'écouler leurs stocks de vac...

Les vaccins antigrippaux n'ont pas vraiment... le vent en poupe ! En revanche, de nouvelles annonces dramatisantes commencent à se faire jour. Le 30 décembre dernier, un site anglophone rapportait des informations émanant notamment du New Scientist :
 
Des scientifiques disent avoir découvert que les virus grippaux, dont le fameux virus H5N1 de la grippe aviaire peuvent se répandre par le vent et qu'il faut « craindre le pire ».
 
N'a-t-on pas déjà entendu cela mille fois ? En gros, on est dans la préparation de l'opinion publique puisque des équipes de chercheurs officiels travaillent d'arrache-pied à rendre les virus grippaux aviaires plus virulents et plus transmissibles. On a donc la succession suivante des faits, pour ceux qui sont encore un peu « lents à la détente » :
 
1. On détect...

La radioactivité pourrait elle modifier des virus et provoquer des mutations comme celles observés chez les papillons ? la question reste posée...

Il ne nous aura pas fallu attendre très longtemps (4 mois) pour avoir la réponse et que nos craintes quant à ces mutations se confirment. En effet notre ami cyber-dissident Mochizuki Cheshire Iori  rédacteur du célèbre Fukushima Diary nous révèle ce 5 décembre 2012 dans ses colonnes  qu'une épidémie provenant d'un  norovirus  mutant, frappe le Japon. Selon l'institut national sur les maladies infectieuses, un variant de norovirus (GII/4 2012) a été découvert. En octobre 2012, il y a au une infection massive à norovirus dans centres de santé de la préfecture de Niigata située à l'Ouest de la zone contaminée.
 
Sur les patients de ces centres, un...

Lors d'une conférence à la Chambre de commerce belgo-suisse à Bruxelles, le commandant de corps suisse André Blattmann, chef de l'Armée, a déclaré que la crise de la dette en Europe et le chômage élevé qui l'accompagne constituaient, pour la Suisse, la plus grande menace en matière de politique de sécurité.
 
Ce jugement n'a pas particulièrement attiré l'attention, jusqu'à ce que l'hebdomadaire belge, La Libre Belgique, reprenne les déclarations du chef de l'Armée suisse, ce qui a mis la puce à l'oreille de la Commission européenne. Agacée, la porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde, a déclaré vendredi dernier que Bruxelles ne comprenait pas les peurs de la Suisse. Que la Commission européenne n'avait aucune intention de commenter de pareils « scénario-catastrophe ». Selon elle, l'U...

Dans son livre « Journal de crise », François Baroin révèle qu'une réunion secrète a eu lieu à Bercy l'an dernier, pour évoquer un scénario catastrophe : l'éclatement de la zone euro. Nom de code de cette rencontre « Black Swan ».
 
L'ancien ministre de l'Economie François Baroin publie un livre qui commence déjà à faire du bruit. « Journal de crise », c'est son nom, est un carnet de bord embarqué dans les couloirs de Bercy. Le récit de son passage au Budget et aux Finances, de mars 2010 à mai 2012, au coeur de la crise de la zone euro. Et il y parle notamment d'une mystérieuse réunion.
 
Nom de code : Black Swan
 
Pas de trace, pas de documents ! La réunion était totalement secrète... à tel point que François Baroin reconnaît lui-même qu'il ne prenait aucune note.
 
L'ancien ministre laisse i...