Recherche du mot clé « grande bretagne » (16 résultats)

Ce lundi 5 décembre 2016 pourrait bien être une date charnière dans l'histoire de la politique néo-mondialiste actuelle, puisque l'Italie vient de rejeter massivement la réforme constitutionnelle proposée par le premier ministre Matteo Renzi.

Une réforme qui voulait notamment modifier la Constitution afin de réduire le pouvoir du Sénat et transférer au gouvernement central des prérogatives actuellement confiées aux régions, et ce sous les fallacieux prétextes de vouloir « éliminer trop de fauteuils en politique » et « apporter plus de stabilité politique ». Rien que ça !

L'Italie, en votant non à ce référendum, a voulu en premier lieu se débarrasser de Matteo Renzi et de sa politique au bilan désastreux, mais aussi voter fermement contre l'establishment et sa dictature, tout en montrant l...

Notre guignol national François Hollande, non content d'entrainer le pays dans un gouffre abyssal au nom de sa prétendue « ennemie de toujours », la finance mondiale, et discrètement satisfait de ses alliances guerrières passées avec des groupes terroristes qui ont déjà mis le pays à feu et à sang, prétend désormais avec arrogance faire mettre genou à terre au petit Poutine. Rien que ça !

Alors que Vladimir Poutine devait se rendre en visite à Paris dans quelques jours pour inaugurer l'église orthodoxe qui vient d'être terminée, François Hollande déclare « inacceptable » le soutien de Moscou au régime de Bachar el-Assad et laisse entendre qu’il se posait la question de sa rencontre avec Poutine.

Je vais sans doute recevoir Vladimir Poutine, je me suis posé la question, dit le président fr...


Nouveau flop dans l'acharnement occidental à diaboliser la Russie, et plus précisément ici concernant l'affaire un peu oubliée des médias dans l'affaire du crash du vol MH17 abattu en juillet 2014.

Les accusateurs ont beau faire, plus le temps s'égrène, plus les preuves démontrant la responsabilité de l'armée ukrainienne se multiplient, à un moment ou la politique atlantique et les agissements du président ukrainien Petro Porochenko lèvent le voile sur une réalité peu reluisante. Corruption, comptes offshore, censures répétées des médias, utilisation de troupes néonazies au sein du corps militaire officiel, violations répétées des accords de cessez-le-feu, attentats terroristes dans le Donbass et en Crimée, non respect des lois internationales, etc, etc.

Et voilà qu'un groupe « d'experts...


Alors que la Grande Bretagne vient de quitter l'Union Européenne et que l'idée d'un référendum invitant la France à lui emboîter le pas sont sur toutes les lèvres, voici une autre triste conséquence de l’Europe politique et commerciale : La disparition programmée des agriculteurs !

Parce que c'est bien joli d'aller au supermarché du coin acheter des fruits et légumes à prix bon marché, mais vous achetez pour cela des produits provenants d'autres pays, au détriment des producteurs locaux, ou à défaut, hexagonaux, pour le plus grand bonheur de multinationales qui s'en mettent plein les poches.

Conséquence, nos agriculteurs (et je ne parle pas des usines du type mille vaches) sont obligés de travailler toujours plus et investir dans des machines pour respecter les exigences des grandes surfa...

C'est acté, les Britanniques ont voté à 51,9% pour la sortie de l'Union européenne lors du référendum, avec un taux de participation estimée officiellement à 72,2%. Contre toute attente et malgré toute la propagande utilisée pour garder le Royaume-Uni en son sein, l'Union européenne va donc voir le nombre de ses États membres se réduire à 27 [1].

Bien que cette information soit assez énorme, ne nous emballons pas trop vite pour le moment, car comme l'évoque l'économiste Jacques Sapir « (...) on peut penser qu’il y aura certainement une volonté d’essayer d’annuler l’effet du référendum par un nouveau traité qui à sa manière remettrait la Grande-Bretagne dans l’Union européenne ».

En attendant une possible contre-attaque désespérée de l'Union européenne, les faits sont la, et c'est un t...