Recherche du mot clé « grande barrière » (5 résultats)

Alors que de récentes études de chercheurs australiens alertent que 99% des échantillons de coraux étudiés dans la grande barrière de corail dénotent les traces d'un blanchissement annonçant leur prochaine mort, des autorisations d'exploitation minière viennent d'être accordées à un groupe industriel malgré les dangers évidents.

Ce deuxième « poumon » de la planète pour son apport en oxygène, et qui rappelons le, est un patrimoine mondial sous l'égide de l'Unesco depuis 1981, avait réussi à échapper à la menace du lobby du gaz de schiste en 2013. Toujours sous des prétextes énergétiques, c'est au tour du charbon de menacer cette fois la grande barrière de disparition.

Nous constatons une fois de plus qu'au sein du système consumériste dans lequel nous vivons, tout à un prix, et celui ...

Inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, la grande barrière de corail (wiki) s'étend sur 2.600 kilomètres, le long des côtes de l'Etat de Queensland, au nord de l'Australie, et s'enfonce de 250 kilomètres au large. Elle abrite le dixième des écosystèmes coralliens de la planète, et ces oasis sont à la base de toute la chaîne alimentaire. 1.500 espèces de poissons et 4.000 mollusques différents y vivent.
 
La disparition de la barrière aurait un impact catastrophique pour nous, la barrière de corail est un des poumons de la terre, et sa disparition aurait les mêmes conséquences au niveau de l'oxygène mondial que celle de la forêt amazonienne considérée comme le « poumon de la planète ». Afin de mieux vous aider à prendre conscience du joyau que nous pourrions perdre, je vous inv...

Une immense plaque sous-marine près de la Grande barrière de corail, au large de l'Australie, montre les premiers signes d'effondrement, ce qui pourrait provoquer un tsunami lorsqu'elle lâchera, ont indiqué des scientifiques vendredi.
 
Des géologistes marins de l'université James Cook en Australie utilisent depuis 2007 des techniques de pointe pour cartographier en 3D les endroits les plus profonds et les plus inaccessibles de la Barrière. Ils ont ainsi découvert des dizaines de canyons sous-marins.
 
Lors d'une récente expédition, ils ont repéré une plaque d'environ un kilomètre cube, reste d'un très ancien glissement de terrain sous-marin, perchée sur le plateau continental.
 
« Les glissements de terrain sous-marins sont un phénomène géologique connu et bien documenté mais nous ne savions...


Voici la liste des morts massives d'animaux pour 2012, ces animaux meurent mystérieusement dans le monde entier aujourd'hui en grand nombre. Des millions de poissons et un nombre massif de baleines et de dauphins sont morts ainsi que des requins.

Des centaines d'oiseaux sont tombés du ciel, et d'innombrables têtes de bétail meurent de maladie, pour n'en nommer que quelques-uns. Bien sûr, des animaux sont morts régulièrement tout au long de l'histoire, mais pas dans les quantités aussi massives que ce que nous voyons aujourd'hui.
 
Depuis 2006, plus de 3 millions de colonies d'abeilles sont mortes aux États-Unis et plus de 1000 millions d'abeilles sont mortes dans le monde entier. Au cours des 6 dernières années, 6.70 millions de chauves-souris sont mortes aux États-Unis en raison du « synd...

La grande barrière de corail, au large de l'Etat de Queensland dans le nord-est de l'Australie, est menacée à très court terme par la dégradation de l'environnement et pourrait être inscrite par l'Unesco sur la liste des sites du patrimoine "en danger", selon un rapport des Nations unies.
 
Citant les conclusions d'une mission menée en mars dernier sur la barrière de corail, la plus grande structure vivante au monde, l'Unesco recommande qu'en l'absence de progrès notables, sa commission du patrimoine envisage dès février 2013 de l'inscrire sur la liste des sites en danger. La valeur universelle de la barrière de corail "est menacée, et des mesures déterminantes sont requises pour permettre sa préservation sur le long terme", indique l'Unesco. "Malgré des réussites en termes de préservatio...