Recherche du mot clé « google glass » (2 résultats)


Interrogation de votre véhicule à distance, compteurs Linky, webcams, Google glasses, domotique, les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre société et nos vies, et si certains aspects « pratiques » des ces objets leur attribuent un certains succès auprès des « geeks » et autres moutons consuméristes, les dangers qu'ils représentent pour votre vie privée sont régulièrement pointés du doigt.

Dans le scandale dénoncé ici, un nouvel aspect sensible est mis en lumière, et ce n'est même plus votre vie privée qui est en danger, mais sa partie la plus sacrée, votre vie intime, puisque des sextoys connectés permettent au fabricant de savoir quel utilisateur/trice l'utilise, à quelle heure, quelle fréquence, quelle durée, quel « mode fonctionnement », et cerise sur le gâteau, ...

Je n'ose même pas imaginer toutes les dérives qui vont s'en suivre ! Si vous ajoutez le croisement de données entre celles de la police et celles des réseaux sociaux (Facebook, twitter, etc), vous pourrez oublier définitivement le concept de « vie privée ». A l'heure ou des organismes tels que l'Urssaf, Pôle emploi, et bien d'autres (employeurs par exvérifient vos statuts et publications disponibles sur vos profils publics et s'en servent à leur avantage (pénalités, radiations, plaintes, etc.), je vous laisse imaginer ce qu'en feront les forces de l'ordre qui obéissent à l'establishment.
 
Cette expérimentation se déroule aux états unis pour le moment, mais combien de temps avant que cela n'arrive jusque chez nous ? Le veilleur
 
La ville de New York a déjà acheté quelques modèles de Go...