Recherche du mot clé « glufosinate » (3 résultats)

Un nouveau maïs OGM pourrait-il bientôt être autorisé à la culture en Europe ? Un arrêt [1] de la Cour de justice de l'Union européenne oblige la Commission à rouvrir le dossier du TC1507, un maïs développé par le semencier américain Pioneer Hi-Bred.
 
La première demande d'autorisation de mise en culture de ce maïs transgénique remonte... à juillet 2001 ! Après un avis positif de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) délivré en 2005, la Commission européenne a présenté en 2009 une proposition d'autorisation du TC1507 à un collège d'experts des États membres. Mais ceux-ci n'ont pas réussi à se mettre d'accord, à cause de la dangerosité supposée de l'OGM.
 
La Commission devait dès lors soumettre la proposition au Conseil des ministres de l'Union européenne. Ce qu'elle n'a ja...

Malgré d'importantes manifestations populaires, la multinationale américaine remporte plusieurs batailles décisives au Paraguay et en Argentine, où seront fabriquées et cultivées des variétés résistantes à de nouveaux pesticides. Une défaite au goût amer pour les organisations paysannes et les populations victimes de l'épandage.
 
Un modèle agricole controversé
 
La journée mondiale de protestation contre la firme Monsanto, lundi 17 septembre, a donné lieu à une multitude de manifestations au Canada, en Argentine, en Allemagne, en Équateur, au Paraguay, au Brésil, au Pérou, au Japon, aux Philippines et jusque devant le siège de l'entreprise, à Saint Louis aux Etats-Unis.
 
Devenue le symbole de la manipulation génétique des semences et de la production de pesticides comme le désherbant total ...

Ca continue leurs manipulations des organismes vivants? Et toujours autant de morts de faim, ce qui démontre bien que ce n'est pas fait pour sauver le monde de la famine. Deux grosses pointures chez les semenciers, Dow AgroScience et Syngenta, ont annoncé le 17 mai 2012 avoir signé un accord de licence pour commercialiser du maïs à plusieurs évènements transgéniques.
 
En empilant leurs transgènes dans une même lignée, les deux entreprises annoncent vouloir commercialiser deux maïs. Le premier, nommé Agrisure 3220, est modifié pour exprimer les protéines Vip3A, Cry1Ab et Cry1F afin de tuer le ver de l'épi de maïs (Helicoverpa / Heliothis zea), la pyrale (Ostrinia nubilalis), le ver gris occidental du haricot (Loxagrotis albicosta Smith) et le ver gris (Agrotis ipsilon Hufnagel).
 
Il dispos...