Recherche du mot clé « glissement de terrain » (16 résultats)

Un terrible glissement de terrain a eu lieu vendredi dans la province montagneuse du Badakhshan, au nord-est de l'Afghanistan. Le bilan de ce phénomène serait dû aux récentes précipitations en est à 2.100 morts.
 
Les autorités afghanes ont confirmé, samedi 3 mai, la mort d'environ 2100 villageois ensevelis vendredi sous 100 mètres de boue lors d'un violent glissement de terrain. Les secouristes n'ont plus d'espoir de retrouver des survivants, a déclaré samedi le gouverneur de la province du Badakhchan, dans le nord-est du pays. Les Nations unies avaient avancé jusque-là un bilan provisoire de 350 morts. Les secouristes, équipés de moyens rudimentaires, avaient peu d'espoir de retrouver des survivants après les pluies torrentielles ayant dévasté cette région pauvre, montagneuse et diffici...

Les scientifiques s'attendent à ce qu'un nouveau séisme de magnitude 9 affecte la zone de subduction qui comprend la côte de l'état de Washington, l'Oregon, la Colombie-Britannique et une partie du nord de la Californie.
 
Le dernier gros séisme remonte à l'année 1700. Les savants en ont entendu parler en raison de rapports écrits en provenance du Japon qui ont enregistré un tsunami. Ces rapports sont à mettre en corrélation avec les anneaux de vieux arbres morts au moment où les terres marécageuses le long de la côte de Washington se sont effondrées de plusieurs mètres permettant à l'eau de mer de submerger leurs racines
 
Cette semaine, les chercheurs de l' université de Washington ont réuni 55 experts. Leur objectif est d'intensifier les efforts en vue de se préparer au prochain séisme d...

Le 04 Août, suite à une violente explosion, un effondrement séquentiel du dôme de lave Rerombola, couvrant au moins 25 à 30% du volume de la coupole, a généré un panache de cendres atteignant 3 kilomètres de haut qui, en raison des vents de haute altitude, a dérivé vers le Sud, le Sud-Ouest et l'Ouest, sur plus de 440 kilomètres, atteignant l'île de Flores et la Mer Savu.
 
L'effondrement a également éjecté des bombes volcaniques et des matériaux arrachés à la cheminée et au dôme de lave proprement dit sur plus de 1 kilomètre de haut. Des coulées pyroclastiques ont dévalés les flancs Est, Nord et Ouest du complexe volcanien Paluweh. Le violent épisode éruptif a duré plus de 10 heures.
 
Le Paluweh, également connu sous le nom Rokatenda, est un stratovolcanbasaltico-andésitique situé sur l'î...

D'après les données fournies par le VAAC (Volcanic Ash Advisory Center) de Darwin, une puissante éruption s'est produite sur le Paluweh à 5h45 (TU) le 3 février 2013.
 
Le niveau aviation du Paluweh (Rokatenda), situé dans les petites îles de La Sonde, a été élevé au « rouge », ce matin par le VAAC Darwin, consécutivement à l'émission d'un important panache de cendres montant à plus de 13.000 mètres avant d'être emporté vers le sud-est sur une superficie de 300 km. Les images satellites avaient montré une anomalie thermique sur le volcan au cours des derniers jours.
 
Des cendres sont retombées sur l'île de Flores. Pour rappel, le Rokatenda avait été mis en alerte niveau 2 le 9.01.2012, puis en niveau 3 le 13.10.2012. Cette activité est vraisemblablement liée à un effondrement majeur du dôm...

Une éruption majeure semble avoir eu lieu dans la matinée du 12 janvier à 05h30 (GMT) près du volcan Manam dans le nord de la Nouvelle-Guinée.
 
Les experts du service de vulcanologie du pays ont signalé que, depuis le sommet du volcan le panache de cendres atteint environ 14 km d'altitude (un record). La zone active était visible même dans les données du satellite MODIS.
 
Jusqu'à présent nous n'avons pas d'informations précises sur la nature de l'éruption, l'île est inhabitée, la population a été évacuée après la dernière importante activité volcanique en 2004. Des données récentes provenant des satellites montrent que du 8 au 14 décembre 2012, des panaches ont été expulsés à 400 mètres au-dessus du cratère au sud du volcan Manam après des explosions stromboliennes.
 
Le volcan Manam en ...