Recherche du mot clé « gendarmes » (30 résultats)

Alors que la nouvelle ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dévoilait le 15 juin dans une interview au Parisien ses intentions de rendre obligatoires 11 vaccins (contre 3 aujourd'hui), de récentes découvertes sur son passé professionnel laissent entrevoir ses liens douteux avec l'industrie pharmaceutique, alias « big pharma ».

Une réelle question sur de très probables conflits d'intérêts se pose en effet, à commencer par son mari, Yves Lévy, qui n'est autre que le directeur de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), mais également auprès de laboratoires pharmaceutiques, puisque les déclarations publiques d'intérêts d'Agnès Buzyn [1][2] que s'est procuré le site libreactu.fr, attestent qu'elle a été directement rémunérée pour diverses activités par le laborato...

Le compteur prétendu « intelligent » (à défaut d'être discret) n'en finit pas de faire parler de lui, et il n'est pas question aujourd'hui d'évoquer le boîtier jaune lui-même, mais les méthodes de voyous utilisées par Enedis et ses sous-traitants afin de l'imposer par la force en toute illégalité.

Des méthodes honteuses qui n'ont pour effet que d'amplifier un mouvement de résistance général face au fournisseur énergétique qui, englué dans d'énormes déboires financiers issus de mauvais choix, semble préférer la méthode forte. Une pratique qui se voulait marginale auparavant, mais qui tend à se généraliser face à une opposition grandissante qui entend bien pouvoir user de son droit à refuser ce dispositif.

Les procédés musclés des poseurs mandatés d'Enedis ont déjà été mentionnés sur de...

Je peine à trouver les mots pour décrire mon ressenti face à cette nouvelle information qui fait froid dans le dos, et ce malgré les nombreux signes avant-coureurs et avertissements relayés sur Le Veilleur. Le « fichier général de la population » autrefois mis en place par le gouvernement de Vichy sous l'occupation renaît aujourd'hui de ses cendres.

Ce nouveau fichage de la population décrété par le gouvernement la kommandantur est présenté sous le doux nom de TES (« Titres électroniques sécurisés »), et promet d’être extraordinairement massif car il concernera près de 60 millions de Français (environs 92% de la population), le tout réuni au sein d'un même fichier, ce qui au vu de l'insécurité numérique hexagonale, ne manquera pas d'interpeller les hackers et tous autres types d'escrocs ...

922 tonnes : C'est la quantité de semences enrobées de puissants neurotoxiques qui a été illégalement enfouie dans le sol durant 4 ans par un agriculteur à la demande du géant de l'agrochimie Syngenta, moyennant une petite rétribution de 71 000 euros.

Parmi les substances neurotoxiques prohibées dissimulées, on y trouve l'imidaclopride - un pesticide plus connu sous le nom de Gaucho -, et de fipronil - substance active de l'insecticide Régent commercialisé par BASF - et reconnus tous deux hautement toxiques pour les abeilles (mais pas seulement) !

Suite à une plainte de syndicats et associations apicoles alertés par un apiculteur de la commune en 2003, la justice française ayant considéré cette action comme un abandon de déchet potentiellement dangereux, cela a valu à Syngenta Seeds Holdi...


Impossible d'ignorer l'information, tous les médias en parlent, et l'importance indéniable de tels évènements et de leurs possibles répercussions, tout comme des révélations faites à chaud par les représentants de l'ordre en période pré-électorale n'y sont probablement pas étrangers.

Bien que la colère chez les policiers et gendarmes de l'hexagone ne date pas d'aujourd'hui et que les politiques menées sous le règne de Sarkozy et de Hollande en soient sans le moindre doute responsables, l'évènement déclencheur du ras le bol policier a été l'attaque à Viry-Châtillon dans l'Essonne ou deux fonctionnaires de police ont étés gravement blessés suite à une attaque au cocktail-Molotov, et sont passés à deux doigts de la mort (leur état est en voie d'amélioration).

Mais en bons révolutionnaires ou...