Recherche du mot clé « gaz neurotoxique » (3 résultats)

Une information à prendre avec des pincettes, car toutes les sources de cette nouvelle mènent au même site (mirror news), et sans confirmation par d'autres sources, nous sommes peut être en présence d'un hoax. De même, l'absence (pour le moment) de présence de porte-avions dans la zone tend à infirmer l'information du point de vue stratégique.
 
Cependant, au vu des récents évènements et déclarations officielles, la tournure que prend ce bras de fer semble confirmer la possibilité d'une attaque imminente. La folie d'Obama va elle pousser les Etats-unis à démarrer une guerre les confrontant au moyen orient tout entier, ainsi que la Russie et la Chine, entrainant avec elle l'Europe toute entière dans un conflit aux retombées mondiales ? Le veilleur
 
David Cameron et Barack Obama ont convenu ...

L'incroyable monopole de l'OSDH (organisation syrienne du droit au mensonge) pour désinformer sur la situation en Syrie se poursuit. Toute honte bue, la presse mainstream, qui refuse de parler de la découverte d'un vaste charnier dans la campagne de Lattaquié où, leurs poulains ont tué des villageois sans défense, s'accroche à un nouveau mensonge : l'utilisation des gaz neurotoxiques.
 
Visiblement, la presse mainstream et son agent informateur Rami Abdel Rahmane, de son vrai nom Oussama Ali Suleiman, ne savent plus où donner de la tête puisque leurs protégés reculent de plus en plus... Selon donc cette affirmation gratuite, refusant la défaite, les terroristes affirment :
 
« Après minuit, les forces du régime ont intensifié leurs opérations militaires dans les zones de la Ghouta orienta...

La vidéo est particulièrement pertinente compte tenu des rapports d'hier qui annoncaient que le Président Bachar Al-Assad aurait ordonné à l'armée syrienne de charger « le précurseurs chimique du gaz sarin, un gaz neurotoxique mortel, en bombes aériennes » en préparation pour les avions de chasse afin de larguer les bombes sur des civils.
 
Le gouvernement syrien a nié à plusieurs reprises qu'il utiliserait des armes chimiques dans sa guerre contre les rebelles de l'opposition. La preuve contenue dans la vidéo donne à penser que les rebelles sont tout aussi susceptibles d'envisager la possibilité d'utiliser des armes chimiques. Le clip, obtenu par la Syria Tribune, montre des équipements de laboratoire et des conteneurs de produits chimiques. Certains conteneurs affichent une écriture an...