Recherche du mot clé « garantie financière » (3 résultats)

La Banque nationale d'Autriche va envoyer des experts indépendants à Londres pour faire un inventaire des réserves d'or que l'Autriche détient dans les coffres de la Banque d'Angleterre, a indiqué un porte-parole de la banque centrale autrichienne.
 
Ainsi, la Banque nationale autrichienne suit l'exemple son homologue allemand, la Bundesbank, qui a elle-même missionné certains des membres de son conseil de gouvernance pour qu'ils se rendent à New-York constater par eux-mêmes que les réserves d'or que l'Allemagne conserve aux États-Unis s'y trouvent toujours. L'Autriche dispose d'une réserve d'or de 280 tonnes, mais seulement 17% de ces stocks sont stockés dans le pays. Près de 80% de ces réserves, soit environ 150 tonnes, sont conservées à la Banque d'Angleterre à Londres.
 
La Banque nati...

La hausse du rendement des bons du Trésor américain, provoquée par le changement de cap de la Fed, commence à faire exploser des bulles en série (obligations, dettes souveraines, actions, marchés émergents, etc.)
 
Pour certains, c'est l'annonce d'une expédition punitive imminente contre la Syrie qui fait tousser les marchés. Pour d'autres, comme l'analyste financier Bill Lynch de Hinsdale Associates, c'est précisément une nouvelle guerre qu'il faut pour convaincre Barack Obama et la Réserve fédérale de renoncer à l'engagement pris en mai de mettre graduellement fin à la politique ultra-accomodante de la banque centrale américaine, engagement dont Bernanke doit préciser les modalités exactes le 18 septembre.
 
Comme l'affirme un dossier de l'Expansion dédié aux krachs :
 
« En ouvrant en gran...

Non contents de générer des milliards de profit en appauvrissant les petits agriculteurs, polluant par le même occasion environement et nappes phréatiques, le tout en aidant à produire une nourriture constituée d'éléments hautement toxiques, il faudrait en plus que l'argent des contribuables les aide à finir le travail ! C'est l'étonnante révélation faite par le réseau CEE Bankwatch Network dans un communiqué de presse du 19 novembre 2012.
 
La Banque Européenne pour la reconstruction et le Développement (BERD) devra se prononcer en avril prochain sur une garantie financière de 40 millions de dollars US pour couvrir Monsanto au cas où les entreprises agricoles et des distributeurs qui se sont engagés à acheter des semences ou des produits agrochimiques à la firme ne pourraient pas payer !...