Recherche du mot clé « géant pharmaceutique » (3 résultats)

L'Autorité de la concurrence a jugé, mardi, que le géant pharmaceutique avait tenté d'empêcher médecins et pharmaciens de prescrire et vendre les génériques de son médicament star, Plavix.
 
40,6 millions d'euros. C'est le montant de la lourde amende infligée, mardi 14 mai, par l'Autorité de la concurrence au laboratoire français Sanofi (ex-Sanofi-Aventis) pour « stratégie de dénigrement ». La condamnation est assortie d'une publication obligatoire faisant état de ces pratiques dans Le Quotidien du médecin et Le Quotidien du pharmacien. C'est un séisme pour le géant français du médicament, qui a déjà annoncé la suppression d'« environ 900 postes (...) à l'horizon 2015 » afin d'économiser 2 milliards d'euros, même s'il reste bénéficiaire en 2012.
 
La condamnation de Sanofi vise son médicame...

Selon une enquête de « Der Spiegel », ces personnes ont souvent été utilisées à leur insu et certaines y ont laissé leur vie. Plus de 50.000 personnes de l'ex-Allemagne de l'Est communiste ont servi de cobayes pour les groupes pharmaceutiques occidentaux, souvent à leur insu et certains y laissant la vie, selon un article de l'hebdomadaire allemand Der Spiegel paru dimanche.
 
Au total ce sont plus de 600 études dans 50 cliniques, qui ont été menées jusqu'à la chute du Mur de Berlin en 1989, détaille Der Spiegel, qui se base sur des documents inédits du ministère est-allemand de la Santé, ainsi que de l'Institut allemand des médicaments.
 
Ces dossiers font apparaître deux morts à Berlin-est lors d'essais concernant le Trental, un produit améliorant la circulation sanguine développé par le ...

Un très bon article relayé par notre cher Folamour de Crashdebug.fr, et provenant d'un billet de Susanne Posel sur occupycorporatism.
 
En 2008, un rapport de la Commission sur la prévention de la prolifération du WMD et du terrorisme a identifié un danger clair et actuel d'attaques biologiques en 2013.
 
Le Comité congressionnel a réclamé que les nations du Moyen-Orient comme le Pakistan étaient les plus susceptibles d'être les origines d'une telle attaque contre les USA, ou les divers autres points à travers le globe. Se concentrer sur la capacité nucléaire du Pakistan les légitime alors de les appeler comme des endroits de reproduction possible pour la dissension terroriste.

Le rapport déclare cela :
 
« à moins que les communautés du monde agissent décisivement et avec la plus grande urg...