Recherche du mot clé « fusion froide » (3 résultats)

Julien S., 24 ans, vient de terminer la fabrication artisanale d'un réacteur nucléaire à fusion « froide » (à température ambiante) pour produire de l'énergie. Il veut, maintenant, convaincre la communauté scientifique.
 
C'est en glanant des informations sur le Web que Julien S., 24 ans, s'est formé à la fusion froide. À savoir une branche de la recherche nucléaire négligée par la communauté scientifique qui n'y voit que charlatanerie. Principe : obliger deux noyaux atomiques à fusionner à température ambiante plutôt qu'à 150.000.000°C (à l'instar des expériences pratiquées à Cadarache dans le cadre du projet ITER).

Le tout dans le but de produire une gigantesque énergie avec une faible quantité d'électricité en entrée... « Demain, on rase gratis », ironise un chercheur du CNRS spéciali...

Comme tous les passionnés et les chercheurs en matière de fusion froide le savent fort bien, cette forme révolutionnaire d'énergie renouvelable et propre est encore, après pratiquement vingt-trois années d'études et d'expérimentations à travers le monde entier, encore considérée comme approximative voire impossible à réaliser en toute sécurité sur la Terre. En réalité, la réaction nucléaire de la fusion froide est « tout simplement » le processus par lequel les étoiles brillent tout naturellement.
 
Cependant, comme dit le proverbe "l'espoir est le dernier à mourir". Une toute nouvelle étude faite au Nouveau-Mexique concernant la production et l'application de l'énergie nucléaire à faible température redonne de l'espoir à tous ses promoteurs et défenseurs. C'est du moins ce que confirmera...


L'Histoire et l'archéologie censurées

Chaque fois que vous criez à la conspiration, particulièrement dans le domaine de la science, vous vous aventurez en terrain glissant. Hormis si l'on soupçonne la Mafia ou des intégristes musulmans, nous avons tendance à nous montrer sceptiques lorsqu'on parle de conspirations. Mais ici les preuves abondent et la sinistre ironie, c'est qu'elles sont, pour la plupart, apparentes pour tout le monde.

Le côté favorable, c'est que les acteurs sont bien identifiables. Dès que vous avez appris à les repérer, leur plan de jeu, et même leurs tactiques au coup par coup, deviennent transparents.

Cependant il n'est pas si facile de traverser le rideau de fumée de la propagande et de la désinformation pour comprendre leurs motivations sous-jacentes et leur but....