Recherche du mot clé « fuite de pétrole » (2 résultats)

Deux ans après l'explosion de Deepwater Horizon, la plateforme pétrolière de la compagnie British Petroleum (BP) dans le golfe du Mexique, et l'incendie et la marée noire qui ont suivi, une « substance non identifiée qui ne correspond pas à du pétrole » suinte de plusieurs zones de la catastrophe, rapporte CBS News
 
Ce sont les garde-côtes américains qui ont fait cette annonce, après leur mission d'une semaine menée avec BP pour inspecter les puits et les décombres de l'explosion. Les garde-côtes attendent les résultats d'analyses d'échantillons collectés et de vidéos tournées pendant leur mission pour en savoir plus sur cette substance.
 
BP se rendait pour la quatrième fois sur le lieu de la catastrophe depuis septembre 2010, entre autres parce que depuis plusieurs mois, des observat...

Le gouvernement britannique a confirmé hier la constatation d'une fuite "mineure" de pétrole dans la mer du Nord. Elle a eu lieu à environ 200 kilomètres au large des îles Shetland.
 
L'agence nationale de l'énergie du changement climatique a déclaré qu' environ 64 barils de pétrole (soit: 11.000 litres ou encore 19 tonnes) ont été déversé accidentellement dans l'océan à la suite d'une fuite sur une installation située au large de la côte Est des îles Shetland.
 
"Nos observations visuelles d'hier continuent de constater une petite fuite de pétrole remontant à la surface, mais se dispersant rapidement" a déclaré cette même agence.
 
La société Fairfield Energy, qui exploite la plateforme Dunlin Alpha sur le champ d'exploitation d'Osprey confirme ces informations.
 
"Notre société a immédiatemen...