Recherche du mot clé « fracturation hydraulique » (25 résultats)


A l'approche de la date fatidique ou Barack Obama va devoir abandonner le « trône de fer » qui lui a permis de mettre à feu et à sang de nombreux pays durant ses deux mandats consécutifs, dont dernièrement la Syrie et l'Irak, le trublion va-t-en guerre lâche, du haut de sa suffisance, un discours pour le moins provocateur face à la Russie.

Il a en effet affirmé vendredi 16 décembre, lors de sa dernière conférence de presse de l'année, que la Russie

est un pays plus petit [que les États-Unis], un pays plus faible. Leur économie ne produit rien, que quiconque veuille acheter, mis à part du pétrole, du gaz et des armes. Ils n'innovent pas

Un président Obama qui, visiblement, est très dépité pour se laisser aller à ce type de propos selon les dires de Jacques Sapir - qui est rappelons-le...


L'accord de libre échange euro-canadien Ceta fait encore parler de lui. Après les rebondissements liés au refus Wallon de courte durée, suivi de la signature Belge, puis récemment de la pression d'une partie des eurodéputés qui a permis de retarder le vote du parlement européen au début de l'année 2017, une tribune publiée ce lundi 28 novembre révèle que 455 organisations et collectifs européens et canadiens appellent leurs élus à voter contre l'accord de libre-échange Union-Européenne-Canada.

Précédemment, une partie des eurodéputés demandaient la saisine de la cour européenne de justice avant toute application du traité, mais sans surprise, cette résolution a été rejetée le 23 novembre. Il faut savoir que le Ceta, signé aujourd'hui (30 octobre), doit désormais être ratifié par les pa...

Les menaces et dangers liés à l'industrialisation sont nombreux, et plus particulièrement dans le secteur énergétique ou une demande croissante semble devoir justifier des techniques d'extraction de plus en plus polluantes et destructrices pour l'environnement, mais pas seulement...

Car il est en effet important de devoir rappeler que nous sommes dépendants de cet environnement, et que parmi les ressources affectées par les pollutions industrielles, certaines nous sont vitales, à commencer par l'air que nous respirons, mais aussi l'eau dont notre corps est constitué à 60% et sans laquelle la vie n'est pas envisageable.

Cet « or bleu » qui nous est vital, et que certains estiment à tort inépuisable, est maintenant réellement menacé, et si les multinationales en sont les auteurs et que leur...

Pour ceux qui s'en souviennent, le Tribunal administratif de Melun avait interdit en 2014 un forage à Nonville (ça ne s'invente pas), et ce au motif que le but visé était le pétrole de schiste. Les sociétés Hess oil et Vermilion avaient fait appel auprès de la cour d’appel administrative contre cette décision.

La prolongation du permis pour une troisième période ayant été refusée, le permis était donc caduc, bien que la procédure était toujours en cours. Deux ans plus tard, les pétroliers viennent d’abandonner leur possibilité de recours. Toutefois, bien que cette interdiction de forage puisse être considérée comme une victoire, ne nous réjouissons pas trop vite, car dix permis de recherche sont toujours valides dans l'Aisne, la Marne et les Ardennes.

Le Veilleur

Pétrole de schiste: une in...


« Vous ne voulez pas du gaz de schiste ? Eh bien vous en aurez quand même ! ». Bien que cette nouvelle puisse en irriter plus d'un au premier abord, nous pouvons malgré tout nous réjouir de certains aspects de cette annonce.

D'une part car ce gaz provient des État-Unis, il n'est donc aucunement question de fracturation hydraulique sur le sol français et des dangereux inconvénients que ce procédé comporte, et d'autre part car cela devrait avoir pour effet une baisse des tarifs du gaz domestique avantageuse pour les consommateurs que nous sommes.

Si toutefois des conséquences géopolitiques sont évoquées vis-à-vis de la Russie, il est bon de rappeler que nous n’importons que 16% de notre gaz de Russie, l’essentiel venant de Norvège (42%) puis des Pays Bas (16%), de l’Algérie (9%) et dive...