Recherche du mot clé « forts séismes » (13 résultats)

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...


Deux mois seulement après un séisme de magnitude 6,2 qui avait frappé le centre de l'Italie, faisant au moins 241 morts et détruisant de nombreux bâtiments, deux nouveaux séismes de forte amplitude ont secoué à nouveau le pays, s'inscrivant dans le contexte du séisme meurtrier de l'Aquila survenu en 2009.

Ces événements sont dus à la chaîne de montagnes des Apennins, qui parcourt l'Italie sur mille kilomètres du Nord au Sud, et qui est en train de s'étirer, accumulant une énergie considérable sur de grandes failles qui résistent un temps... avant de se fracturer et relâcher cette énergie stockée.

Pascal Bernard, sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, explique dans un interview sur Le Monde en août dernier, que :

L’Italie est une terre régulièrement touchée par des secousses...


Les séismes importants seraient plus probables en période de Pleine Lune ou de Nouvelle Lune. C'est une corrélation que des chercheurs japonais viennent de mettre en évidence, impliquant que les forces de marées générées par notre satellite pourraient augmenter la puissance des tremblements de Terre.

L'équipe de l'Ide laboratory basé à l'Université de Tokyo a utilisé plusieurs relevés sismiques couvrant le Japon, la Californie, et le reste du globe pour ses analyses, et a pu démontrer que sur plus de 10 000 tremblements de terre de magnitude supérieure à 5,5, ceux ayant eu lieu durant une période proche de la pleine ou nouvelle Lune ont de plus fortes probabilités d'atteindre une magnitude supérieure à 8.

Renforçant cette découverte, il a été observé que les trois grands séismes les p...

Mise à jour : une autre forte secousse de magnitude 7,2 vient d'avoir lieu !!! (voir en bas de page).

Presque un mois jour pour jour après le puissant séisme de magnitude 7,8 qui avait frappé l'Équateur, faisant plus de 600 morts et près de 12.500 blessés, un nouveau tremblement de terre vient secouer le pays encore endeuillé...

Un séisme de magnitude 6,8, selon l'Institut de géophysique national, a secoué l’Équateur mercredi, un mois après un tremblement de terre de 7,8 qui avait fait environ 700 morts. L'institut américain USGS a fait état pour sa part d'une magnitude de 6,7. Le séisme, dont l'épicentre a été localisé à 14,7 km de profondeur près des côtes de l’Équateur dans la province de Manabi (ouest), déjà frappée par le tremblement de terre du 16 avril, s'est produit à 2h57 (7h...

Un puissant tremblement de terre de magnitude 6.8 a frappé aujourd'hui le long de la côte Pacifique du Mexique. Le séisme a également secoué la capitale où des ouvriers ont évacué en courant des édifices qui oscillaient. La secousse n'a à priori pas fait de dégâts ni de victimes selon les autorités locales et l'Institut américain de géophysique (USGS).
 
Les services de sismologie mexicain ont situé l'épicentre de la secousse à Tecpan de Galean, dans l'Etat de Guerrero situé dans le sud du pays, à 300 kilomètres de Mexico. De faibles secousses ont été également été  ressenties dans la ville balnéaire d'Acapulco, selon un journaliste de l'Associated Press qui se trouvait sur place. Le séisme s'est produit à une profondeur de seulement 10 kilomètres (révisé à 24km ensuite par l'USGS), mais ...