Recherche du mot clé « force d'attraction » (2 résultats)

Un peu à l'image de notre toute petite Lune qui influe sans conteste sur les marées terrestres, et donc indirectement sur la tectonique de notre planète, les objets les plus proches et massifs du système solaire seraient directement liés aux cycles solaires, qui influent à leur tour sur les températures et le climat de notre belle bleue.

Cette nouvelle découverte devrait ravir les tenants de la théorie d'un « univers connecté », bien qu'il soit à première vue question ici d'un couplage mécanique, et non électro-magnétique, mais gageons que ce nouveau pas pourrait entraîner de nouvelles découvertes à venir qui pourraient encore nous surprendre.

Le Veilleur

Découverte : Les cycles solaires dépendraient en partie de la Terre !

Qui l'eut cru ? La Terre, avec Vénus et Jupiter, serait responsable...

Bien des chercheurs se demandent si l'activité solaire peut être impliquée dans des tremblements de terre, mais une étude récente montre qu'il n'y a pas de corrélation directe entre les deux. Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont collecté des données astronomiques portant sur les tâches solaires, les vents solaires et les tempêtes magnétiques puis les ont croisées avec les occurrences de tremblements de terre. Il n'existe donc aucune méthode avérée pour exploiter des données relatives à l'espace pour anticiper des tremblements de terre.
 
Cette étude a été menée sous la direction de Jeffrey Love de l'Institut d'études géologiques des États-Unis (USGS) avec la participation de Jeremy Thomas du Northwest Research Associates. Elle a été publiée récemment dans le journal Geop...