Recherche du mot clé « forêt amazonienne » (6 résultats)

Un des plus beaux endroits du monde, abritant une flore et une faune parmi les plus riches et variées de notre merveilleuse planète, constituant ainsi le plus important réservoir de diversité biologique de la biosphère, sera bientôt irréversiblement souillée !
 
Jusqu'ici, la principale menace pour l'environnement résultait de sa déforestation. l'exploitation du pétrole étant sur le point de s'y accomplir, nous allons voir disparaitre peu à peu un des plus beaux joyaux du monde, et être les spectateurs d'un suicide à l'échelle globale de l'humanité, entrainant avec elle la disparition de nombreuses espèces animales et végétales ! Rappellons que la forêt amazonienne représente 50 % des forêts tropicales du monde entier, produit 15 % de l'eau des rivières et absorbe le CO2 tout en générant ...

Régulièrement et pour de nombreux évènements aussi importants que variés, des pétitions se répandent et deviennent virales, aussi bien sur les blogs que les réseaux sociaux, et nombre d'entre vous tombent régulièrement dans le panneau sans même se poser la question : A qui profite réellement ces pétitions ? D'ou vient l'argent servant à faire fonctionner ces coûteux systèmes ?
 
Je pense pour ma part depuis déjà longtemps que donner son adresse e-mail et cliquer bêtement sur un bouton ne peut en aucun cas changer le déroulement d'opérations générants des millions d'euros à leurs instigateurs, mais visiblement, des milliers d'entre vous semblent encore croire au père noêl. Ne vous êtes vous jamais demandé d'ou venait cette soudaine augmentation de courrier non sollicité (spam) qui arrivait...

Alors que le débat sur le réchauffement climatique fait plus que jamais les manchettes depuis le dépôt du rapport de Nicholas Stern, ex-économiste en chef de la Banque mondiale, lequel fait état du coût possible de cette crise autour de 7000 milliards de dollars, un écrivain québécois autodidacte, Pierre de Châtillon affirme, dans un livre qui vient de paraître, que le réchauffement du climat est un mythe.

Depuis la sortie du rapport Stern, qui compte tout près de 700 pages, tous les journaux de la planète en ont fait leurs manchettes et relancé la nécessité de la mise en application du protocole de Kyoto.
 
Rappelons que le gouvernement américain n'a toujours pas endossé ce dernier et que le gouvernement Harper se fait tirer l'oreille. Selon de Châtillon, des bouleversements climatiques s...

Inscrite au Patrimoine mondial de l'Unesco en 1981, la grande barrière de corail (wiki) s'étend sur 2.600 kilomètres, le long des côtes de l'Etat de Queensland, au nord de l'Australie, et s'enfonce de 250 kilomètres au large. Elle abrite le dixième des écosystèmes coralliens de la planète, et ces oasis sont à la base de toute la chaîne alimentaire. 1.500 espèces de poissons et 4.000 mollusques différents y vivent.
 
La disparition de la barrière aurait un impact catastrophique pour nous, la barrière de corail est un des poumons de la terre, et sa disparition aurait les mêmes conséquences au niveau de l'oxygène mondial que celle de la forêt amazonienne considérée comme le « poumon de la planète ». Afin de mieux vous aider à prendre conscience du joyau que nous pourrions perdre, je vous inv...

Eldorado : les conquistadors n'avaient que ce nom à la bouche. Le pays de l'or ! En découvrant le Pérou, ils pensaient l'avoir enfin trouvé. Mais le dernier Inca s'est enfui avec ses trésors. On n'a jamais retrouvé sa cité perdue.
 
En l'an de grâce 1520, les Espagnols se morfondent à Panamá. Ennui et moiteur. La conquête du Mexique les a laissés sur leur faim. Certes, ils ont fait la jonction entre deux océans, l'Atlantique et le Pacifique, mais ils veulent encore et toujours plus, fidèles à la devise qui orne l'étendard de Castille: « us Ultra » (toujours au-delà). C'est alors qu'une rumeur venue du sud commence à circuler et à se propager dans la jeune colonie. Quelque part, dans la grande forêt, au lac de Guatavita (près de Bogotá, en Colombie), les Indiens chibchas pratiquent chaque ...