Recherche du mot clé « fonte des glaciers » (6 résultats)

Les modèles alarmistes du GIEC concernant la fonte glaciaire du Groenland viennent une nouvelle fois de prendre du plomb dans l'aile.

Bien que l'organisme scientifique gouvernemental n'ait de cesse d'incriminer un réchauffement climatique pour justifier leurs observations impliquant une fonte des glaciers - et plus particulièrement celle de la calotte glaciaire du Groenland -, une nouvelle étude vient mettre à mal leurs théories à ce sujet.

Il n'est pas question ici de calculs mathématiques complexes et difficiles à appréhender du commun des mortels pour comprendre quel est le coupable de cette fonte. Reste à savoir comment les scientifiques du GIEC vont réagir face à cette découverte. Vont-ils l'inclure dans leurs modèles climatiques ou bien tout bonnement censurer l'information déran...

Une étude de physiciens indiens conclut que les glaciers de l'Himalaya montrent peu de signes de recul, contrairement aux prévisions alarmistes du GIEC. Cette étude vient confirmer des observations similaires déjà parues en 2009...
 
Dans l'une des plus grandes études de ce type jamais réalisée, les meilleurs physiciens indiens ont conclu que les glaciers de l'Himalaya montrent peu de signes de recul. Dans un document publié dans Current Science, I. M. Bahuguna et al. ont étudié la modification de 2000 glaciers dans les différentes régions de l'Himalaya entre 2001 et 2011. Ils concluent que 1700 étaient stables, montrant la même étendue avec aucun changement de direction.
 
248 glaciers ont présenté un retrait, et 18 une avancée. Les scientifiques estiment une perte nette de superficie des ...

Palpitance et révélations : Laurent Detritus Fabius, l'actuel prétexte qui sert de ministre des affaires étrangères, a rencontré le 13 mai dernier à Washington son collègue américain John Kerry pour discuter de questions variées sur la situation en Iran, en Ukraine et en Syrie.
 
On supposera sans mal qu'il a dû évoquer, en privé, les bidouillages électroniques des Américains, et qu'il a probablement commenté l'excellent repas qui lui a été servi. Il a même peut-être fait un petit selfie avec John, histoire de compléter son album de famille. Et, histoire de détendre l'atmosphère, il aura probablement échangé avec son homologue américain une petite blagounette préparée de longue date par son staff. Mais une chose est certaine et elle a retenu l'attention de toute cette presse frétillante ...

Au vu de l'inquiétante recrudescence du nombre des séismes de par le monde, les experts s'interrogent sur cette augmentation de l'activité tectonique. D'après les scientifiques, la fonte des glaciers semble être l'explication responsable de ce phénomène destructeur...
 
Avec les sévères tremblements de terre en Haïti, au Chili et au Japon les experts du monde entier se demandent si les plaques tectoniques sont de plus en plus actives et qu'est ce qui pourrait en être la cause. Certains scientifiques avancent que la fonte subite des glaciers due au changement climatique engendré par l'homme, allège la charge sur la surface de la Terre, ce qui permet au manteau terrestre de rebondir vers le haut et de provoquer le décollement des plaques.
 
Ces scientifiques soulignent la hausse historique de...

Comme l'a déclaré solennellement devant le Sénat Américain l'honorable Al Gore, notable investisseur sur le marché juteux du Crédit Carbone, en matière climatique, « the science is settled », et, comme l'a fort opportunément rappelé le non moins honorable ingénieur ferroviaire M. Rajendra Pachauri, également très impliqué dans la gestion de fonds carbones (et accessoirement Président du GIEC), toute tentative de remettre en question la théorie du réchauffement climatique ne serait que « science vaudou ». A part quelques « climato-septiques » forcément à la solde des lobbys pétroliers, qui oserait encore émettre des réserves sérieuses sur cette thèse alarmiste (ou simplement soulever la possibilité d'un léger conflit d'intérêt entre ces éminences de la lutte contre le réchauffement cli...