Recherche du mot clé « fonte des glaces » (10 résultats)

Le ton monte entre le Canada et la Russie au sujet de l'Arctique. Cette région du monde est convoitée pour ses immenses ressources naturelles et pour ses eaux de plus en plus navigables.
 
Lors de récents passages à Montréal et à Calgary, Hillary Clinton, ex-secrétaire d'État américaine et probable candidate à la présidence, a mis en garde le Canada contre la Russie. Elle a accusé Moscou de vouloir militariser l'Arctique. Dressant un parallèle avec la situation en Ukraine, elle a demandé aux Canadiens de prêter attention à « l'attitude agressive » des Russes dans cette partie du monde où les deux pays sont voisins.
 
Mme Clinton parle du fait que le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné l'an dernier la réouverture d'installations militaires près des îles de Novossibirsk. Ces install...

Le navire de Greenpeace a approché un navire du géant pétrolier russe Rosneft dans l'Arctique pour protester contre la production de pétrole dans la mer de Barents.
 
Ce navire, l'Arctic Sunrise, fait face à un navire de tests sismiques du géant pétrolier Rosneft (wiki),dans la mer de Barents. L'industriel russe se prépare à forer en Arctique. Rosneft a en effet récemment signé un contrat de forage en Arctique avec de grandes multinationales du pétrole comme ExxonMobil, BP et Statoil.

« Tôt ce matin, alors que le Akademic Lazarev, un navire affrété par Rosneft, commençait à tirer des coups de canons sonores à 250 decibels sous la surface de l'eau, l'Arctic Sunrise (le brise glace de Greenpeace ndlr) s'en est approché, en lui demandant de stopper immédiatement » 
, raconte l'association éc...

Les bruyants et impressionnants vêlages de glaciers aux pôles semblaient contribuer majoritairement à la perte de masse des calottes glaciaires : c'est ce que l'on pensait jusqu'ici. Faux, affirme une équipe américaine. La fonte des plateformes glaciaires serait plutôt provoquée par les courants océaniques.
 
L'Antarctique est une immense calotte où la glace est en perpétuel mouvement. Par endroits, les s'écoulent depuis le continent sur la mer et forment d'immenses plateformes glaciaires flottantes. Il en existe dix principales en Antarctique, dont deux ayant une superficie de l'ordre de celle de la France. Aux extrémités de ces plaques, les icebergs se forment. Jusqu'alors, la principale cause de perte de masse de la calotte glaciaire était attribuée aux impressionnants vêlages de glaci...

L'augmentation de l'activité sismique, n'est pas propre qu'à l'Asie orientale, elle devient depuis près de deux décennies, un problème mondial. On constate que de plus en plus de nouveaux foyers apparaissent et, tout comme les plus anciens, sont secoués de manière répétitive.
 
Ça a commencé pour la plus part par de nombreux micro-séismes relativement espacés dans le temps, ensuite leur nombre, fréquence et puissance augmentent progressivement et de plus en plus de nos jours, parfois même sous forme d'essaims.
 
La poudrière de la Mer du Nord ou quand le risque permanent deviendra majeur !
 
La Mer du nord se serait formée exclusivement par la fonte des glaces en fin de la dernière glaciation, suivant l'avis du comité scientifique dans les années 50. Cette hypothèse demeure d'actualité ce, e...

Certains voudraient vous faire croire que les trainées blanches qui strient le ciel sont la condensation de l'eau contenue dans l'air après passage dans les turbines d'un avion. C'est un pur mensonge, mais qui est parfois véhiculé par des personnes de bonne foi. Ces traînées blanches sont un mélange d'huile, de poudre d'aluminium et d'autres éléments, répandus par des avions dans le but créer un vaste film protecteur au dessus des zones habitées. Ce film a d'autres fonctions, comme nous le verrons plus loin.
 
En novembre 1965, une étude américaine publiée par la Maison Blanche parlait déjà de réchauffement climatique sous prétexte de CO2 et évoquait déjà la possibilité d'ensemencer le ciel avec de l'aluminium pour former un bouclier thermique. Elle évoque aussi la possibilité de créer u...