Recherche du mot clé « fleuve » (43 résultats)

Si dans son immense majorité l'opinion générale est de plus en plus préoccupée par l'environnement, au sens écologiste du terme, elle se fourvoie cependant dans la voie à suivre que lui dicte la vision « verte » et « responsable » de la société, régulièrement parrainée par des médias « affranchis » dégoulinants d'illusions éco-responsables.

Pour ces organisations qui prétendent dénoncer et combattre les mauvaises pratiques polluantes humaines en se reposant sur le bien fondé des thèses écologistes, être responsable revient à trier ses déchets, utiliser des ampoules basse consommation, rapporter les piles usagées, investir dans une transition énergétique par l'entremise de véhicules électriques alimentés au nucléaire, de panneaux solaires et autres éoliennes improductifs, tout comme de ...

Étudier durant sa jeunesse, trouver un emploi stable et bien rémunéré (à défaut d'être épanouissant), avoir un cercle d'amis, rencontrer l'âme sœur, se marier, acheter une maison, avoir un ou des enfants, ne pas faire trop de vagues durant son existence en attendant patiemment une retraite bien méritée, pour enfin « profiter » tant bien que mal de la vie qui reste, si toutefois vous avez la chance de pouvoir arriver en bonne santé jusqu'à cette dernière et ultime étape. C'est la vie « idéale » telle qu'elle nous est vendue par ce système, et depuis maintenant tellement longtemps que personne ne songerait à la remettre en question un seul instant.

Pourtant, c'est ignorer nos racines, car l'homme était nomade bien avant d'être sédentaire, mais sa quête de confort et de sécurité l'a amené...


L'assèchement du fleuve Colorado est un sujet qui avait été traité sur le veilleur, et le temps écoulé depuis n'a pas contribué à améliorer les choses, bien au contraire. C'est aujourd'hui un article publié par sciences et avenir qui confirme malheureusement bien tardivement ce désastre annoncé.

Catastrophe, car l'état des ressources du fleuve Colorado concerne pas moins de 40 millions de personnes qui y puisent leur eau potable, habitants de Las Vegas, Los Angeles, Phoenix, Tucson et San Diego, mais aussi l'industrie agricole pour sa consommation industrielle d'eau en irrigation. Ses eaux irriguent également l’Imperial Valley en Californie et le Comté de Yuma en Arizona, lieux de production de plus de deux tiers des légumes américains, en plus d'être la source de conflits entre les Ét...

Les articles témoignant d'un effondrement monétaire global, ou plus simplement d'un crash systémique ne datent pas d'hier et sont de plus en plus nombreux, témoignant de l'état alarmant d'une finance mondiale qui vit ses derniers instants.

Dans une spéculation effrénée tous azimuts pour engranger toujours plus de bénéfices, ce système capitaliste totalement déconnecté de la réalité finit d'épuiser ses possibilités, telle une orange que l'on a pressée encore et encore, jusqu'à ce que plus une goutte de jus n'en sorte. C'est une réalité, et tout économiste compétent ne peut le nier.

Nombreuses sont les personnes qui attendent et espèrent cet effondrement synonyme d'un possible nouveau départ, et de la fin de l'emprise d'un monstre tentaculaire qui asservit et appauvrit le monde, mais co...


Encore une information importante qui ne semble pas préoccuper nos chers médias officiels, et qui pourtant ne devrait pas être occultée car elle indique la présence de déchets radioactifs enterrés non loin de Fort McMurray ou les terribles incendies font des ravages et ne sont toujours pas contrôlés.

Bien que la directrice des communications se veuille rassurante à ce propos, le passé nous a démontré que certaines catastrophes (naturelles ou pas) ont parfois des impacts qui ne sont pas anticipés dans les rapports préventifs de sécurité.

Autre anecdote scandaleuse, des employés d'une société pétrolière au nord de Fort McMurray disent qu'on leur interdit d'évacuer leur lieu de travail, malgré le brasier qui prend de l'ampleur...

Le Veilleur

Les déchets radioactifs de Fort McMurray sont ...