Recherche du mot clé « filtrage » (12 résultats)


C'est paraît-il le « scoop » du moment, impossible donc d'y échapper, mais ne vous attendez pas à des commentaires bienveillants sur cette affaire de la part du veilleur, il n'en sera rien.

Le titre choisi ici est assez clair en ce qui concerne ma position sur le sujet, il s'agit bien d'une mascarade organisée, et qui plus est, qui tombe à point nommé. Évidemment, plusieurs Français sont mis en cause dans cette affaire, ou plutôt « sacrifiés » afin de crédibiliser l'ensemble, et on ne peut s'étonner d'y voir apparaître le front national, alors que ce parti pourrait présenter un danger pour les élections de 2017.

D'autres « sacrifiés », dont leur absence sur ces documents auraient été plus que louches, comme Jérome Cahuzac, Michel Platini, Jérôme Valcke, Arnaud Claude (associé de Nicol...

Le CSA confirme dans son dernier rapport sa volonté d'attribuer un label « site de confiance » aux sites qui s'engageraient à respecter certaines règles d'auto-censure, et d'imposer aux logiciels de contrôle parental qu'ils bloquent l'accès aux sites non labellisés.
 
Ce n'est pas une surprise pour nos lecteurs, puisque c'est exactement le schéma que nous avons dessiné de longue date, et que nous avons rappelé récemment en expliquant pourquoi le CSA sera bien pire que l'Hadopi pour le respect des libertés sur Internet. Mais c'est une confirmation. BFM Business a mis la main sur le prochain rapport annuel du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA), dans lequel l'autorité administrative confirme sa volonté de réguler le web sur le même mode que la télévision à l'ancienne.
 
Ainsi le CSA prop...

En raison des risques toujours accrus de terrorisme et de piratage industriel, le gouvernement a décoché un nouveau projet de loi dans un soucis de sécurité nationale bien naturel qui rassurera tout bon citoyen en lui imposant de déposer un double de ses clés d'habitations et de véhicules à la mairie de son lieu de résidence principale.
 
Diverses administrations comme la police, les douanes ou certaines sociétés privées accréditées comme la SACEM auront alors la possibilité de disposer à leur guise de ces doubles afin d'entrer chez vous quand bon leur semble, 24h/24 et sans préavis, ceci afin de fouiller vos affaires pour savoir si vous cachez du matériel explosif, des fichiers MP3 sans facture, ou suite à toute autre requête d'une marque ou d'un ayant droit quelconque. Le but est égalem...

Ayant récemment visionné une vidéo relatant une interview d'Eric Filiol réalisée lors du « Hack in Paris » 2013, il m'a semblé pertinent d'en faire un article pour que vous prenniez conscience de la réalité quant à l'étendue des pouvoirs des programmes d'espionnage et de leurs capacités à mettre à mal ce qui reste de votre pseudo vie privée.

Après tout, pour nombre d'entre vous, Prism n'est qu'un mot, et ce que vous en avez certainement retenu, c'est que les Etats unis espionnent illégalement de nombreux pays dont le nôtre, et ce, principalement dans un but politique et/ou commercial, n'ayant donc que peu de chances de cibler des personnes aussi insignifiantes à leurs yeux telles que vous et moi. Si ce mode de pensée correspond à la version officielle des faits relayés par les médias, q...

Le Cyber Intelligence Sharing and Protection Act, loi de protection et de partage des renseignements sensibles entre entreprises et autorités américaines (Cispa)) a été voté à la Chambre des représentants, jeudi 18 avril, à une large majorité, de 288 voix contre 127. Le texte, très controversé, vise à permettre le partage d'informations sensibles - dont des données personnelles - entre équipementiers, entreprises et le gouvernement au nom de la cybersécurité. Le partage de ces informations serait couvert par une immunité et il n'y aurait pas d'obligation de divulguer les attaques subies.
 
Son rapporteur, Mike Rogers, estime la loi « essentielle » à la sécurité informatique des entreprises américaines, de plus en plus visées. Ce texte, présenté dans une première version un an plus tôt, a...