Recherche du mot clé « fausse bannière » (8 résultats)

Il faut avouer que les récentes actualités de la scène, ou plutôt du théâtre géopolitique sont assez inquiétantes, et laissent entrevoir une possible escalade de l'habituelle narrative belliqueuse des États-Unis. Ces évènements agressifs et en violation avec le droit international, sous couvert d'une lutte se voulant combattre l'état islamique selon Washington et son nouveau président Trump, ne sont en fait selon moi qu'une tentative visant à atteindre plusieurs objectifs.

Nous avons en premier lieu un Trump qui, en totale contradiction avec ses premiers discours, tient à légitimer son autorité de chef de guerre d'une puissance hégémonique, et qui pour cela n'hésite pas à utiliser ses « nouveaux jouets » les plus puissants, à l'image de la démesure architecturale de ses énormes buildin...


Soyons tout de suite très clairs, ce qui suit n'est que spéculation issue d'une réflexion d'un professeur en stratégie globale et en analyse géopolitique, et la concrétisation de cette possibilité serait sans précédent aux États-Unis, ou le 22e amendement de la Constitution empêche toute personne d’être élue plus de deux fois à la présidence.

En 2014, Barack Obama a catégoriquement écarté en public l'idée d'un troisième mandat à la tête des États-Unis, le comparant au troisième film de la franchise « Very bad trip », ce qui ne l'empêche cependant pas de penser qu'il serait réélu s'il se présentait pour un troisième mandat, alors que dans le même temps, certains libéraux demandent l'abolition du 22ème amendement afin de permettre à Obama de briguer un troisième mandat. Cela dit, des cir...

Face au cuisant échec qu'ont essuyé les États-Unis lors de leur tentative de manipulation en Ukraine - toujours en cours - et qui leur valut la perte quasi immédiate de la Crimée au grand bénéfice de la Russie, Washington s'évertue à vouloir sauver la face de ce qui fût autrefois la première puissance mondiale, et ce, au prix d'une escalade militaire qui ne laisse rien présager de bon.
 
Obama semble obstinément se borner à appliquer toujours la même tactique qui, il est vrai, fonctionna en son temps, mais qui est désormais bien connue des stratèges militaires à qui l'on apprend dès leur instruction qu'on ne doit jamais utiliser deux fois la même tactique. Habitué à ne pas rencontrer de résistance significative, le président américain n'a su que placer ses pions sur l'échiquier, représent...

Comme Washington perd son emprise sur le monde, défié par le Venezuela, la Bolivie, l'Equateur et maintenant la Russie, le gouvernement américain a recours à des crises de colère publiques. La manifestation constante d'une attitude puérile de la part de la Maison Blanche et du Congrès embarrasse chaque Américain.
 
La dernière manifestation du comportement infantile de Washington a été sa réponse au Service de l'Immigration russe pour l'octroi de l'asile en Russie pour un an au lanceur d'alerte américain Edward Snowden, en attendant que sa demande d'asile permanent soit étudiée. Washington, après avoir transformé les Etats-Unis en un état de non droit, n'a plus aucune conception de ce qu'est une procédure légale. La loi, c'est tout ce qui sert Washington. Tel que Washington voit les chose...

Cet article de Benjamin Fullford peut paraître polémique mais dans la mesure où je partage son avis, je vous en fait pars tout de même. Ce journaliste canadien, aujourd'hui exilé au Japon, a travaillé pendant sept ans comme chef du département Asie-pacifique pour le magazine Forbes et pendant 20 ans comme journaliste.
 
Celui-ci aurait abandonné ses fonctions en 2005 suite à des désaccords avec sa direction concernant des articles qui s'approchaient trop de la vérité. Il se serait alors allié avec diverses sociétés secrètes asiatiques  qui s'opposent au Nouvel Ordre Mondial. Ces sociétés sont réunies sous le nom de « White dragon society ». Fullford serait devenu le porte-parole de cette organisation en échange de leur protection.
 
Il est l'un des rares journalistes à avoir pu interviewer...