Recherche du mot clé « farines animales » (2 résultats)

Les aquaculteurs français ne nourriront pas leurs poissons avec des farines animales comme les y autorise désormais la Commission européenne, soucieux de rassurer des consommateurs échaudés par les récents scandales alimentaires comme celui de la viande de cheval.
 
« Nos consommateurs français n'en veulent pas, nous sommes donc contre leur réintroduction », indique Stéphane Dargelas, directeur marketing et commercial du groupe Aqualande, leader européen dans l'élevage et la transformation de la truite. « Cette décision de Bruxelles fait du tort à notre profession » déplore-t-il, « car elle risque de créer la confusion dans l'esprit de certains consommateurs et de les détourner des rayons. »
 
« La France est le seul pays européen où l'annonce de la réintroduction de farines animales dans l...

Interdites après la crise de la vache folle, les farines animales feront leur retour sur le marché européen, à compter du 1er juin.
 
L'annonce résonne étrangement, en plein scandale de la viande de cheval : la Commission européenne a indiqué, jeudi 14 février, que les poissons d'élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porc et de volailles à compter du 1er juin. Ce mode d'alimentation avait été totalement interdit dans l'Union européenne (UE) en 2001, après cinq années de crise de la « vache folle » due à une épizootie d'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).
 
C'est une mesure qui « tombe mal », a estimé vendredi le ministre français de l'agroalimentaire Guillaume Garot. La décision a pourtant été approuvée par les experts des Etats membres dès juillet 2012. Elle pré...