Recherche du mot clé « explosion » (183 résultats)

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...


Une fois n'est pas coutume, bien que le thème abordé ici soit le champ magnétique terrestre, il n'est cette fois pas question de l'inversement des pôles magnétiques (qui est toujours en cours), mais d'une brèche découverte dans le champ protecteur de notre planète.

La découverte de cette brèche est très récente puisque le rapport scientifique qui en fait état a été publié le 20 octobre, et relayée par des médias outre atlantique au début du mois de novembre. Par contre, la cause de cet évènement est plus ancienne, et est consécutive à une éjection de masse coronale (plasma) consécutive à une éruption solaire du 22 juin 2015.

Il en résulta une forte tempête géomagnétique qui fut responsable de perturbations radio dans de nombreux pays, ainsi que d'aurores boréales intenses constatées à...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...

Si la théorie « hautement conspirationniste » concernant la démolition contrôlée des 3 tours du World Trade Center ne fait plus aucun doute pour un grand nombre de personnes qui ont décidé de ne pas se laisser abuser par les rapports officiels, d'autres continuent d'y croire dur comme fer, prétextant souvent qu'aucune étude scientifique sérieuse ne vient avaliser la théorie complotiste.

Eh bien ces adhérents au dogme officiel vont désormais devoir composer avec une étude scientifique sérieuse qui va les contraindre à revoir leurs arguments s'ils désirent s'obstiner dans cette voie. Car si certaines théories fumistes (extra-terrestres, reptiliens et autres fadaises) relayées par certains illuminés de la complosphère permettaient jusque-là aux tenants de la version officielle de jeter ha...


Bien que la nouvelle ne soit pour le moment pas encore prouvée, cette nouvelle étude démontre une réaction neuronale au stimuli magnétique, et si réponse il y a, c'est qu'une perception est donc bien établie par notre cerveau.

Si l'hypothèse se vérifie, cela signifie-t-il que nos ancêtres hominidés bénéficiaient d'un sens de l'orientation bien plus développé que celui que nous possédons aujourd'hui, et si oui, à quel moment de l'évolution s'est il estompé ?

Toujours en se basant sur la théorie de l'évolution (controversée) prônée par Charles Darwin, s'agirait il sinon d'une capacité laissé en héritage par nos ancêtres mammifères dans nos gênes, et qui s'est « désactivée » à un moment donné ?

L'article ne dit pas quelles pourraient être les répercussions sur notre quotidien des change...