Recherche du mot clé « espionnage » (66 résultats)

L'information a fait le tour du web hier, provoquant étonnement et indignement : Le président sortant Barack Obama a, dans un élan puéril aux apparences vindicatives, expulsé sans ménagement 35 diplomates du sol américain et fait fermer deux bâtiments russes à New York et dans le Maryland.

Le motif évoqué est que Moscou se serait ingéré dans les élections présidentielles américaines en ayant orchestré - et même supervisé en personne - des attaques informatiques. Ce sont ces mêmes accusations qui sont reprises unanimement par les médias mainstream depuis des semaines, et qui selon ces derniers, rendent Vladimir Poutine directement responsable de la cuisante défaite d'Hillary Clinton face à Donald Trump.

Des accusations démenties pourtant à de nombreuses reprises par les responsables ru...

Depuis les nombreuses révélations de lanceurs d'alerte concernant des réseaux d'espionnage mondial qui ne cessent de s'étendre et se perfectionner, nous constations que les individus ou entités ciblés par ces indiscrétions étaient toujours des adultes. Au vu de l'information qui suit, doit-on en déduire que big brother étend ses activités aux plus jeunes ?

Le sujet concerne ici des poupées connectées, dont non seulement l'accès n'est pas du tout sécurisé et ou aucune amélioration n'a été faite malgré les demandes, et ou l'on apprend que les informations vocales privées des utilisateurs/trices (qui je le rappelle sont des enfants) sont envoyées sur le Big data (serveurs distants) d'une société ayant des contrats avec... l'armée.

A la lecture de ceci, il est normal d'avoir un a priori n...

Nouveau scandale pour Yahoo, déjà épinglé avec Gmail (Google) pour scanner les mails de ses clients afin de vendre de la pub, mais aussi collaborer activement avec le FBI. C'est cette fois un nouveau rapport du quotidien Reuters suite au récent piratage de la messagerie Yahoo.

Un piratage d'envergure qui met en lumière une sécurité volontairement très laxiste chez cette firme, et qui permet également d'apprendre non seulement que les pirates seraient peut être le gouvernement lui-même, mais aussi que la société a développé et mis en place un logiciel d'espionnage des courriels de ses clients à la demande des services de renseignement américains !

Si vous possédez un compte mail chez Yahoo, mais aussi Gmail, et que vous accordez un peu d'importance à votre vie privée, je ne saurais que...


Inquiétant en effet, car un blackout de l'internet serait une catastrophe d'une ampleur inédite, et sur de nombreux plans. Sites d'information, sites commerciaux, trading et bourse, téléphones mobiles, objets connectés, téléphonie voip, etc. La liste est longue.

A l'heure ou le tout-connecté est devenu la norme, l'impact d'une telle attaque réussissant à paralyser Internet serait tout simplement gigantesque et impacterait tous les pays. Il est utile de rappeler que dans un contexte de conflit armé, couper tout réseau de communication de l'ennemi fait partie des directives et objectifs prioritaires, et je vois mal un groupe de hacker tenter de couper internet, qui est leur source de revenus principale.

Avant toute chose, rappelons-le, les États-Unis sont à l’origine de l’Internet, ils ...

C'est acté, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (cnil) s'est enfin rendue compte du caractère hautement intrusif et bavard du dernier système d'exploitation de Microsoft, le très controversé Windows 10, et dans son élan, a décidé de mettre Microsoft en demeure de cesser ces pratiques.

Bien qu'il ne faille pas s'attendre à de grands changements pour le moment, c'est une nouvelle intéressante puisqu'elle est officialisée par l'Autorité française de contrôle en matière de protection des données personnelles qui devrait contraindre Microsoft à revoir sa copie concernant sa stratégie du « One Windows ».

Bien que l'amende infligée en cas de non respect soit ridicule puisqu'elle s'élève à 150.000 euros, la société à la « fenêtre » va être à terme amenée à choisir entre fi...