Recherche du mot clé « erdf » (8 résultats)

Le compteur prétendu « intelligent » (à défaut d'être discret) n'en finit pas de faire parler de lui, et il n'est pas question aujourd'hui d'évoquer le boîtier jaune lui-même, mais les méthodes de voyous utilisées par Enedis et ses sous-traitants afin de l'imposer par la force en toute illégalité.

Des méthodes honteuses qui n'ont pour effet que d'amplifier un mouvement de résistance général face au fournisseur énergétique qui, englué dans d'énormes déboires financiers issus de mauvais choix, semble préférer la méthode forte. Une pratique qui se voulait marginale auparavant, mais qui tend à se généraliser face à une opposition grandissante qui entend bien pouvoir user de son droit à refuser ce dispositif.

Les procédés musclés des poseurs mandatés d'Enedis ont déjà été mentionnés sur de...


Le très controversé compteur Linky fait de nouveau parler de lui, ou plus précisément la méthodologie employée par Enedis (ex-ERDF) pour faire plier les maires qui osent s'opposer à son installation dans leurs communes.

Comme ce fût déjà le cas en avril de cette année ou ERDF attaquait en justice une commune de Gironde opposée au projet, c'est aujourd'hui le tour de Montferrand-du-Périgord, un petit village de Dordogne, de se voir assigner en justice pour s'être opposé à l'installation du compteur soit disant « intelligent ». Une grossière méthode d'intimidation s'il en est, puisque la petite commune qui ne comptait que 163 habitants en 2013, ne possède même pas les moyens de faire appel ou payer les frais de justice.

Toujours dénué de sens, l'imposition d'un compteur se voulant commu...


Interrogation de votre véhicule à distance, compteurs Linky, webcams, Google glasses, domotique, les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre société et nos vies, et si certains aspects « pratiques » des ces objets leur attribuent un certains succès auprès des « geeks » et autres moutons consuméristes, les dangers qu'ils représentent pour votre vie privée sont régulièrement pointés du doigt.

Dans le scandale dénoncé ici, un nouvel aspect sensible est mis en lumière, et ce n'est même plus votre vie privée qui est en danger, mais sa partie la plus sacrée, votre vie intime, puisque des sextoys connectés permettent au fabricant de savoir quel utilisateur/trice l'utilise, à quelle heure, quelle fréquence, quelle durée, quel « mode fonctionnement », et cerise sur le gâteau, ...

Cette fois-ci, c'est la Ligue des Droits de l’Homme qui s’attaque à Linky. L'organisme pointe du doigt un problème, et non des moindres, puisque selon eux, le pack de conformité préconisé par la CNIL elle-même semble être purement et simplement ignoré.

Le pack de conformité en question concerne principalement l'usage des données récoltées par le compteur indiscret, qui pourrait transmettre des données sensibles à l'extérieur, données qui pourraient également être interceptées par des tiers à des fins malveillantes.

Forte de ce constat, la Ligue des Droits de l’Homme demande un moratoire sur le déploiement actuel du « bavard jaune » d'ERDF. Un moratoire déjà demandé en février de cette année par le Comité local d'initiative citoyenne qui déplore qu'ERDF ait commencé l'installation du Linky...


Décidément, le compteur Linky ne cesse de faire parler de lui, et jamais de manière positive, si ce n'est de la part d'ERDF évidemment. Cette fois-ci, on ne rigole plus, puisqu'ERDF attaque en justice une commune qui a eu le malheur de s'être opposée au compteur, comme l'explique une publication des echos.

Les élus d’une commune de Seine-et-Marne ont voté contre le déploiement des compteurs Linky sur leur territoire, ce que conteste ERDF qui a déposé un recours devant le tribunal administratif.

Alors que la fronde contre les compteurs communiquant Linky monte, ERDF a décidé de riposter : le gestionnaire du réseau français de distribution d'électricité a annoncé ce vendredi avoir déposé un recours devant le tribunal administratif de Melun pour contester une délibération de la commune d...