Recherche du mot clé « entreprises américaines » (13 résultats)

En période de soldes, et sans même vous consulter, la Commission Européenne de Bruxelles vient de vous vendre aux États-Unis, enfin, pas tout à fait vous, mais vos données personnelles, et ce sous couvert d'un accord préalable à la venue du traité transatlantique de libre échange, et qu'Obama veut à tout prix finaliser avant la fin de son mandat.

« justification à une braderie sordide de la vie privée de dizaines de millions d'internautes européens », c'est en ces termes qu'est décrit l'accord « Privacy Shield » par la Quadrature du Net qui n'a jusqu'ici cessé de défendre nos droits sur le web.

Les États-Unis se sont diplomatiquement engagés à traiter avec les organismes de protection des données personnelles de chaque pays de l’Union Européenne, en « échange » de quoi la Commission e...

Il semble que nous assistions à une « foire aux leaks » ces derniers temps. Après les récents lux leaks et panama leaks, voici les ttip leaks qui, par la diffusion de document officiels confidentiels, nous confirment ce que nous savions déjà, à savoir la volonté de la part des États-Unis de soumettre le monde aux intérêts et prérogatives des lobbies et industriels « made in America ».

La publication de ces documents provient ici de l'ong Greenpeace qui a pour habitude de dénoncer et combattre les pratiques douteuses mettant en péril l'environnement. Je vous épargnerais les doutes existants quant à l'existence de l'ong ou encore certaines de leurs pratiques.

Bien que la loi sur le secret des affaires ait été voté il y a peu, j'imagine cependant que Greenpeace ne sera que peu ou pas inquiét...


La récente visite à Cuba du président américain Obama et du dégel des relations entre les deux pays ont fait la une des médias officiels, mais après presque 90 ans d'embargo et de rupture de relations diplomatiques, et ne pouvant ignorer le fait que pour l'occident, tout rapprochement politique ne saurait être dissocié d'intentions géopolitiques stratégiques ou financières, quelles sont les réelles intentions des États-unis vis à vis de Cuba ?

Selon moi, les raisons de ce rapprochement sont multiples, et bien évidemment non dénuées d'intérêts. En premier lieu, la maison blanche doit subir de fortes pressions du lobby pétrolier, particulièrement après que Cuba se soit déclaré ouverte à « tous types d'affaires » avec les compagnies pétrolières américaines en vue exploiter ses réserves na...

Alors que nous venons de prendre la mesure de la première riposte russe aux sanctions économiques occidentales prônées par les Etats-Unis et l'Union Européenne dans le cadre de la crise ukrainienne, il est utile de connaitre les dessous de ces sanctions, leurs implications, et bien évidemment, leurs répercussions.
 
La « presstituée » brandit à tour de bras ces menaces de sanctions économiques dans leurs torchons propagandistes, mais à aucun moment ils ne révèlent la vérité sur l'ampleur considérable et parfois insoupçonnée de ce qui est censé être une « punition » destinée à un pays qui ne fait que défendre ses propres intérêts. Dans leur entêtement illusoire de vouloir nuire à la Russie dans un processus d'isolement géo-politique, Les Etats-Unis, ainsi que les pays vassaux d'Europe, son...

Face au cuisant échec qu'ont essuyé les États-Unis lors de leur tentative de manipulation en Ukraine - toujours en cours - et qui leur valut la perte quasi immédiate de la Crimée au grand bénéfice de la Russie, Washington s'évertue à vouloir sauver la face de ce qui fût autrefois la première puissance mondiale, et ce, au prix d'une escalade militaire qui ne laisse rien présager de bon.
 
Obama semble obstinément se borner à appliquer toujours la même tactique qui, il est vrai, fonctionna en son temps, mais qui est désormais bien connue des stratèges militaires à qui l'on apprend dès leur instruction qu'on ne doit jamais utiliser deux fois la même tactique. Habitué à ne pas rencontrer de résistance significative, le président américain n'a su que placer ses pions sur l'échiquier, représent...