Recherche du mot clé « page-7 » (147 résultats)

Détenteur, ou plutôt usurpateur de nombreux brevets sur le vivant, la quête de cette sombre firme ne prendra fin que lorsqu'ils contrôleront la totalité de la chaine alimentaire. Ce qu'ils semblent être en passe de concrétiser, puisque l'introduction d'une nouvelle espèce d'abeille génétiquement modifiée se fera au détriment des espèces naturelles existantes.
 
Sous couvert de vouloir « améliorer » le monde à grand coup de produits toxiques, ces tristes personnages responsables de la ruine de nombreux paysans, ainsi que de l'augmentation de troubles neurologiques de par le monde, n'auront de cesse que lorsqu'ils auront la main mise sur la totalité de l'alimentation mondiale, dont un chainon principal est... L'abeille !
 
Souvenez vous, « Qui contrôle la nourriture contrôle le monde ». Le ve...

La construction à Marcoule du réacteur Astrid se prépare discrètement, et c'est cette année que l'Etat doit donner pour cela le feu vert. Or, il s'agit d'un réacteur destiné à relancer la filière plutonium, de la taille de près d'un demi Superphénix.
 
C'est très grave, il ne faut pas laisser faire. Six semaines après son élection, le président François Hollande aurait signé l'autorisation de poursuivre l'étude préliminaire à la construction du réacteur ASTRID, décision passée presque inaperçue, mais d'importance considérable.
 
Quel est l'enjeu ? La relance de la filière plutonium-sodium suite à Phénix et Superphénix, par la construction d'un réacteur dit de IVe génération ou surgénérateur, ou encore réacteur à neutrons rapides (RNR), avec comme combustible du plutonium associé à l'uranium...

Selon les plus récentes données publiées par la banque centrale des Etats-Unis, « quelqu'un » viendrait de sortir 105 milliards de dollars d'obligations américaines de la Réserve fédérale...
 
Comme vous pouvez le voir, un retrait de cette échelle est sans précédent. La Fed fait beaucoup de choses. Elle fixe les politiques monétaires, régule les banques... Et elle est elle-même une banque. Elle joue un peu le rôle de banque trust pour les banques centrales étrangères, puisqu'elle se charge des bons du Trésor et des autres investissements que ces dernières voudraient laisser aux Etats-Unis. (C'est ce que sont les « dépôts-titres »)
 
Mais il arrive parfois qu'un pays ne désire pas conserver tous ses actifs aux Etats-Unis. Comme par exemple lorsqu'il est impliqué dans un affrontement géopolit...

De la désaméricanisation théorique à la mise en pratique. Voilà l'un des phénomènes financiers majeurs auquel nous assistons sans que, pour le moment, ses conséquences ne soient encore trop visibles. Pourtant, tout semble se mettre en place et encore une fois, l'arrêt des QE (les quantitative easing, c'est-à-dire les injections de liquidités de la Banque centrale américaine, la FED, via des rachats de dettes soit bancaires soit du Trésor américain) est assez surprenant pour ne pas dire totalement incroyable.
 
Souvenez-vous. Il y a quelques mois, au plus fort du psychodrame sur le relèvement du plafond de la dette US et sur les blocages politiques au Congrès américain, alors que les États-Unis connaissaient un « shutdown », la Chine mettait en garde presque officiellement les USA et indiq...

Sortir de l'euro, le débat interdit, voici la « une » du magazine Marianne de cette semaine, en vente en kiosque actuellement. Il y a deux choses importantes dans cet article, l'article en lui-même bien évidemment, mais également le simple fait d'oser poser le débat en couverture d'un magazine grand public, sans pour autant balayer d'un revers de main justement la solution de la sortie de l'euro.
 
Alors disons-le, ce dossier laisse la parole aux eurosceptiques comme on dit pudiquement, eurosceptique étant le terme politiquement correct pour dire que l'on est contre l'euro, mais comme être contre l'euro ce n'est justement pas très politiquement correct, on préfère juste se dire ou se qualifier de sceptique. En ce qui me concerne, les résultats désastreux de l'aventure de la monnaie unique...