Recherche du mot clé « effondrement financier » (6 résultats)


Soyons tout de suite très clairs, ce qui suit n'est que spéculation issue d'une réflexion d'un professeur en stratégie globale et en analyse géopolitique, et la concrétisation de cette possibilité serait sans précédent aux États-Unis, ou le 22e amendement de la Constitution empêche toute personne d’être élue plus de deux fois à la présidence.

En 2014, Barack Obama a catégoriquement écarté en public l'idée d'un troisième mandat à la tête des États-Unis, le comparant au troisième film de la franchise « Very bad trip », ce qui ne l'empêche cependant pas de penser qu'il serait réélu s'il se présentait pour un troisième mandat, alors que dans le même temps, certains libéraux demandent l'abolition du 22ème amendement afin de permettre à Obama de briguer un troisième mandat. Cela dit, des cir...

La hausse du rendement des bons du Trésor américain, provoquée par le changement de cap de la Fed, commence à faire exploser des bulles en série (obligations, dettes souveraines, actions, marchés émergents, etc.)
 
Pour certains, c'est l'annonce d'une expédition punitive imminente contre la Syrie qui fait tousser les marchés. Pour d'autres, comme l'analyste financier Bill Lynch de Hinsdale Associates, c'est précisément une nouvelle guerre qu'il faut pour convaincre Barack Obama et la Réserve fédérale de renoncer à l'engagement pris en mai de mettre graduellement fin à la politique ultra-accomodante de la banque centrale américaine, engagement dont Bernanke doit préciser les modalités exactes le 18 septembre.
 
Comme l'affirme un dossier de l'Expansion dédié aux krachs :
 
« En ouvrant en gran...

Un peu partout dans le monde, des voix s'élèvent pour dénoncer le mythe du gaz de schiste. Outre la bulle spéculative qu'elle est en train de produire, cette escroquerie ne sera pas sans lourdes conséquences pour les États-Unis. En effet, l'Administration Obama s'est auto-persuadée que le pays se dirigeait vers une indépendance énergétique durable.
 
Il n'y a pas de débat sur le gaz de schiste ; s'agit-il d'un miracle de la technologie US, comme nous le crient sur tous les toits les médias anglo-saxons, ce qui relèverait d'un exploit prométhéen, ou bien d'une vulgaire bulle spéculative gonflée par les tenants de la gouvernance financière, thèse défendue par le centre de réflexion géostratégique DeDefensa.org, qui a son siège à Bruxelles ? [1]
 
Or ce débat a tout lieu d'être, puisque c'est ...

Conjointement avec Folamour de Crashdebug.fr, je vous délivre cette info provenant des Chroniques de Rorschach qui confirme mes (nos) inquiétudes au sujet d'une attaque des institutions banquaires Etats-uniennes sous fausse bannière.
 
Le but du jeu ? Un remake du 11 septembre en quelques sortes, une cyber-cellule secrète mandatée par les « big boss » de la finance - en collaboration avec les dirigeants aux gouvernement - orchestre une attaque informatique de grande ampleur sur les banques principales, permettant ainsi aux élites de faire d'une pierre deux coups :
 
1) masquer l'effondrement financier qui est en train de se produire en mettant en cause l'attaque informatique comme seule responsable du désastre qui se profile,
 
2) accuser l'Iran de cette attaque informatique et en imprégner l...

Un évènement récent qui aurait pu passer inapercu a retenu mon attention dans le fil d'actualité. Depuis de nombreux mois maintenant, les cyber-attaques perpétrées par plusieurs groupes et sous diverses motivations sont devenues monnaie courante sur le web, mettant hors-ligne la plupart du temps des sites internet pendant des heures, voir plusieurs jours, et d'autres fois permettant la diffusion de données sensibles.
 
Mais qu'en est il lorsqu'il est question de sites bancaires situés aux Etats-unis ? En alignant bout à bout certains éléments et en les placant dans le contexte actuel, un évènement à priori sans interêt peut vite susciter de graves inquiétudes...
 
J'ai recoupé ici pour vous diverses informations provenant de diverses sources et le moins que l'on puisse dire est que l'interp...