Recherche du mot clé « effondrement » (147 résultats)

« Hé Poutine, tu nous autorises à mettre le bordel chez toi ? ». Pour ceux qui savent lire entre les lignes, c'est à peu de choses près en langage clair la demande du Conseil de l'Europe à la Russie.

Ne cherchez pas ailleurs, seul Ouest-France a pour le moment relayé cette information pour le moins comique, tout du moins pour ceux assez bien informés sur le sujet. Plus exactement, l'organisation demande vendredi 22 septembre à la Russie de permettre à l'opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, de se présenter à la présidentielle en mars 2018 et d'annuler son inéligibilité. Rien que ça !

On peut lire en effet sur l'article que

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, devrait être autorisé à se présenter à la présidentielle de mars prochain, ont plaidé les représentants des...


Me voilà de retour, après bientôt trois mois d'absence durant lesquels j'ai pris mes distances avec Le Veilleur, ainsi que le cortège incessant de nouvelles révoltantes et déprimantes qui sont l'essence même de sa création.

Cette déconnexion n'a pourtant pas été planifiée, et n'est pas non plus due à une lassitude de cet affligeant flot d'informations dans lesquels s'entremêlent la propagande officielle au service des oligarques ; la désinformation, parfois grotesque, de certains médias usurpant l’appellation d'« alternatifs », et dont la seule préoccupation est celle de générer des « clics » auprès des plus naïfs ; ou encore les nouvelles et réflexions d'auteurs ou médias sérieux (bien souvent taxés de « conspirationnisme ») qui nous rappellent un peu plus chaque jour à quel point la ...


Auparavant plus anecdotique et marginale sous le pouvoir d'hommes politiques efficacement secondés par des médias bienveillants, la chasse aux sorcières 2.0 - autrefois hésitante et balbutiante - s'affirme et prend une ampleur gargantuesque sous des airs à peine dissimulés de police de la pensée.

Toutes matraques dehors, cette police intellectuelle entend bien faire rentrer dans le rang toute voix contestataire aux déclarations des médias dominants dont la parole évangéliste et manichéenne ne doit être remise en cause. Sous couvert d'épurer le web des « fakes news » (ou « fausses nouvelles »), nos décideurs s'engagent dans la voie de la pathologisation, voir même de la criminalisation du doute, confirmant une nouvelle fois s'il en était besoin l'avènement d'une dictature sous de faux a...


Impossible d'y échapper, tous les médias alignés s'époumonent à l'unisson pour nous décrire une vision d'horreur d'un peuple massacré par les troupes armées du régime officiel de Bachar el-Assad, ainsi que celles de la Russie de Vladimir Poutine. Seulement voilà, la réalité semble tout autre...

En lieu et place des scènes de liesse et de gratitude d'une population libérée que ces mêmes médias ont choisi d'occulter, la presse nous inonde d'images et vidéos parfois manipulées, parfois sorties de leur contexte ou provenant d'autres régions ou d'autres temps. Des techniques de désinformation bien connues et déjà utilisées en Irak ou Libye, et ayant fait leurs preuves, pourquoi en changer ?

On éteint même les lumières de la Tour Eiffel sous prétexte d'une solidarité avec le peuple d'Alep (...


Deux mois seulement après un séisme de magnitude 6,2 qui avait frappé le centre de l'Italie, faisant au moins 241 morts et détruisant de nombreux bâtiments, deux nouveaux séismes de forte amplitude ont secoué à nouveau le pays, s'inscrivant dans le contexte du séisme meurtrier de l'Aquila survenu en 2009.

Ces événements sont dus à la chaîne de montagnes des Apennins, qui parcourt l'Italie sur mille kilomètres du Nord au Sud, et qui est en train de s'étirer, accumulant une énergie considérable sur de grandes failles qui résistent un temps... avant de se fracturer et relâcher cette énergie stockée.

Pascal Bernard, sismologue à l'Institut de physique du globe de Paris, explique dans un interview sur Le Monde en août dernier, que :

L’Italie est une terre régulièrement touchée par des secousses...