Recherche du mot clé « eaux radioactives » (2 résultats)

Tepco a déversé dans le Pacifique 561 tonnes d'eaux radioactives souterraines de la dérivation et il n'y a pas de raison que cela s'arrête ...
 
Le 21 mai 2014, Tepco a au final déversé dans le Pacifique 561 tonnes d'eaux souterraines de la dérivation. Selon leurs dernières analyses, 1.100.000 Bq/m³ (1,1 million) de tritium ont été relevés dans l'échantillon d'eaux souterrains pris le 19 mai 2014. Tepco affirme que les eaux des autres puits de dérivation sont moins radioactives, qu'ils peuvent diluer cette radioactivité en la mélangeant avec des eaux moins contaminées.
 
Ils ne recherchent pas le plutonium-238/239/240 et l'uranium-235/238 dans les eaux qu'ils rejettent. De plus, ce rejet ne fait diminuer que de 10 à 25% le flot des eaux souterraines qui s'écoulent dans les bâtiments de la c...

Une « situation d'urgence » a été déclarée, mardi 6 août, par l'Autorité de régulation nucléaire japonaise (NRA) à la centrale de Fukushima, où de l'eau hautement radioactive se déverse toujours dans l'océan Pacifique, sans que l'opérateur Tepco (Tokyo Electric Power) soit en mesure de la contenir. 
 
Selon la NRA, cette eau contaminée est en train de monter vers la surface et dépasse les limites légales d'écoulement radioactif, plus de deux ans après la catastrophe - accident nucléaire le plus grave depuis Tchernobyl, causé par un séisme et un tsunami qui avaient provoqué une panne de grande envergure dans la centrale.
 
L'eau hautement radioactive qui se déverse dans l'océan à partir de la centrale nucléaire de Fukushima, endommagée par un séisme et un tsunami il y a deux ans, créée une ...