Recherche du mot clé « désarmé » (24 résultats)

Se voulant aussi détaillé que long et exhaustif, cet article se destine principalement aux fervents et sincères défenseurs de l'écologie et de la protection environnementale qui, pour la plupart, méconnaissent les réelles origines des organisations écologistes qu'ils soutiennent.

Ils ignorent de fait qu'ils participent malgré eux au prolongement et à la légitimisation d'un « model business » conçu par des élites capitalistes, ayant pour double objectif de leur permettre de contrôler une « tendance verte » génératrice de profits considérables, tout en leur prodiguant une image bienfaitrice, responsable et soucieuse de notre avenir.

S'il est une règle qui se vérifie invariablement, tous contextes confondus, c'est que toute cause ou évènement susceptible de générer des profits sera utili...


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...

Si le titre reprend le sens de celui de l'article du HuffingtonPost, ce dernier met en exergue le fait que la France s'oppose à l'interdiction des armes nucléaires, lui donnant une image de vilain petit canard. J'ai tenu à fouiller plus en profondeur, et la conclusion est que la France n'est pas la seule, et que le sujet est bien plus complexe qu'il n'en a l'air.

Car la subtilité réside dans le fait que nous parlons ici d'interdiction des armes nucléaires, alors que le traité de non prolifération nucléaire n'a toujours pas abouti à de réels résultats positifs depuis de nombreuses années. Sans risques de trop se tromper, on peut avancer que dans la cas de la France, la diminution drastique des moyens en hommes et matériels, ainsi qu'en financements, allié à un parc vieillissant, pour ne...


Centre névralgique par excellence de notre civilisation moderne, la moindre des actions de notre quotidien est dépendante du réseau électrique sans lequel nos existences seraient bien différentes. L'utilisation de cette énergie qui nous est distribuée et que nous utilisons tous les jours est tellement profondément ancrée en nous que nous en oublions son importance vitale et à quel point nous en sommes dépendants.

Pourtant, ce cœur de notre système qui se doit d'être protégé comme nul autre l'est-il réellement ? Sommes nous à l'abri d'actes malveillants capables de nous priver de cet indispensable courant électrique ? Visiblement pas comme le démontre une nouvelle expérience dans laquelle une compagnie américaine a recruté des hackers pour tester la sécurité de son réseau.

C'est un art...

« La dépression sera la maladie du 21ème siècle », clame l'Organisation mondiale de la santé (OMS), pour qui visiblement l'issue ne peut exister que dans la prescription d'un remède médicamenteux pour soigner ce « désordre psychologique ». Si cet état de trouble possède bien l'ampleur qu'on lui attribue, je doute pour ma part que la prise régulière d'anxiolytiques puisse solutionner le problème, tout au plus le masquer au prix d'effets secondaires non négligeables.

Il est évident à mes yeux que ce problème ne peut être soigné par le même système qui l'a engendré. Depuis la plus petite enfance, ce dernier nous martèle ses règles, allant à l'encontre de toute empathie ou bon sens, détruisant les repères nécessaires au développement personnel harmonieux d'un individu, et ce afin de mieux ...