Recherche du mot clé « dépôts des épargnants » (1 résultat)

Le métier principal de la banque est de prêter de l'argent qu'elle n'a pas. Alors, pour attirer à elle les fonds qu'elle louera à des emprunteurs, sous forme de loyers avec intérêts, elle rémunère les dépôts des épargnants. Il ne lui est pas nécessaire de disposer en fond propre l'équivalent de ce qu'elle prête. Car elle met dans la balance les loyers qu'elle perçoit sous forme de remboursement d'emprunts de ses débiteurs, pour rassurer ses créanciers. L'équilibre est donc précaire et tient aussi longtemps qu'elle donne le sentiment de disposer de plus d'argent qu'elle n'en prête, même si cette balance est purement virtuelle. Si bien que lorsqu'elle est dans l'incapacité de démontrer que ses revenus couvrent les prêts qu'elle a consentis, le système vacille.
 
En 2008, les principales ban...