Recherche du mot clé « démocratie directe » (3 résultats)

Les Suisses vont voter sur le principe d'une allocation de base, appelée « Revenu de base inconditionnel » (RBI) de 2500 francs suisses par mois (2080 euros) pour tous, sans condition ni contrepartie, selon une initiative populaire qui a réuni les 100.000 signatures requises à cet effet.
 
Selon le journal Le Matin Dimanche, il s'agit d'une « des initiatives les plus décoiffantes jamais présentées » au vote des Suisses.
 
Le système de démocratie directe en vigueur en Suisse permet à tout un chacun de récolter 100.000 signatures sur un texte, appelé initiative, et de le soumettre ensuite au vote de l'ensemble de la population fédérale.
 
Si le texte est adopté, les autorités politiques ont l'obligation de le mettre en oeuvre, sur la base du principe que le peuple est souverain en Suisse. En l...

Les deux tiers des Islandais ont soutenu les propositions faites par un comité de citoyens en vue de rédiger une nouvelle Constitution, selon les résultats préliminaires du référendum consultatif organisé samedi à ce sujet, un exercice de démocratie directe sans précédent.
 
Ces résultats provisoires diffusés dimanche par la chaîne de télévision publique RUV reposent sur le dépouillement des bulletins de vote dans la moitié des circonscriptions. La participation était évaluée à moins de 50%, soit beaucoup moins que celle de 72,9% enregistrée l'année dernière au référendum sur la compensation à offrir aux Britanniques et aux Néerlandais victimes de la faillite en 2008 de la banque Icesave.
 
La proposition de nouvelle Constitution a été rédigée par une commission élue en 2010 pour réviser l...

L'expulsion sans ménagements [en anglais] par la police d'un centre social autogéré de Porto, le 19 avril, a déclenché une vague de solidarité au-delà des limites de l'ancien quartier ouvrier de Fontinha, à l'abandon depuis des lustres.

Après le déploiement de quinze véhicules de police avec agents anti-émeute masqués et armés pour fermer le centre (trois participants ont été arrêtés et cinq, blessés), vider l'école en détruisant tout le matériel dans le bâtiment (livres, ordinateurs et mobilier), et pour finir obturer portes et fenêtres avec des planches, environ 300 personnes sont descendues dans les rues à Porto, et plusieurs dizaines à Lisbonne.

L'événement a fait l'ouverture des journaux télévisés, et les médias sociaux ont débordé de réactions ; les mots-clics #Fontinha et #ocup...