Recherche du mot clé « dégel » (8 résultats)


La récente visite à Cuba du président américain Obama et du dégel des relations entre les deux pays ont fait la une des médias officiels, mais après presque 90 ans d'embargo et de rupture de relations diplomatiques, et ne pouvant ignorer le fait que pour l'occident, tout rapprochement politique ne saurait être dissocié d'intentions géopolitiques stratégiques ou financières, quelles sont les réelles intentions des États-unis vis à vis de Cuba ?

Selon moi, les raisons de ce rapprochement sont multiples, et bien évidemment non dénuées d'intérêts. En premier lieu, la maison blanche doit subir de fortes pressions du lobby pétrolier, particulièrement après que Cuba se soit déclaré ouverte à « tous types d'affaires » avec les compagnies pétrolières américaines en vue exploiter ses réserves na...

Le premier inventaire des déchets nucléaires dans le Grand Nord dresse un tableau inquiétant des contaminations terrestres et marines de la région. Effectué par l'association de protection de l'environnement Robin des Bois, cet inventaire concerne quelques 90 sites contaminés par la radioactivité issue des activités industrielles et militaires, dont 50 en Russie, 25 en Norvège ou encore 8 sites en Alaska, peut on lire dans un article précédant la publication prochaine de l'inventaire des sites.
 
Les soviétiques ont procédé à 138 essais nucléaires entre 1954 et 1990 près de l'archipel russe de Nouvelle-Zemble (Novaia Zemlia), y faisant notamment exploser la bombe à hydrogène la plus puissante de l'histoire. A l'héritage nucléaire de la guerre froide, s'ajoute le stockage et le confinement...

Qui a bien pu creuser ce gigantesque pays souterrain ? D'où viennent ces villes, toutes reliées par des tunnels, pourvues de confort, canalisations d'eau, toilettes, puits de lumière ? Et pourquoi plus on descend, plus les plafonds des tunnels sont élevés ? Et de quand datent ces mystérieux habitats troglodytes ? Autant de questions qui en soulèvent bien d'autres...
 
Turquie, Cappadoce, environs de Nevsehir, vers -4000 :
 
« Les premiers habitants d'Anatolie, les Hittites, ont creusé des habitats à même la roche tendre des falaises dans le but de se protéger des éléments et de s'y réfugier en cas d'attaque. Plus tard, au 6° siècle, poussant la stratégie défensive à l'extrême, les habitants se sont construits des villes entièrement souterraines, pour échapper aux invasions des Perses et des...

Comme l'a déclaré solennellement devant le Sénat Américain l'honorable Al Gore, notable investisseur sur le marché juteux du Crédit Carbone, en matière climatique, « the science is settled », et, comme l'a fort opportunément rappelé le non moins honorable ingénieur ferroviaire M. Rajendra Pachauri, également très impliqué dans la gestion de fonds carbones (et accessoirement Président du GIEC), toute tentative de remettre en question la théorie du réchauffement climatique ne serait que « science vaudou ». A part quelques « climato-septiques » forcément à la solde des lobbys pétroliers, qui oserait encore émettre des réserves sérieuses sur cette thèse alarmiste (ou simplement soulever la possibilité d'un léger conflit d'intérêt entre ces éminences de la lutte contre le réchauffement cli...

Le protoxyde d'azote ou oxyde nitreux (lien), est mieux connu sous le nom de gaz hilarant et le fait qu'il vous rende loufoque lors de son utilisation en tant qu'anesthésique (ou festive) est le moindre de ses effets. Le gaz peut réchauffer notre planète 300 fois plus rapidement que le dioxyde de carbone.
 
Les bonnes nouvelles sont que la quantité d'oxyde nitreux dans l'atmosphère est actuellement totalement négligeable par rapport à la quantité de dioxyde de carbone. Les mauvaises nouvelles sont que cela pourrait bientôt changer, sous la forme d'une "pulsation" d'oxyde nitreux un peu plus tard au cours de ce siècle, qui pourrait emballer le processus de réchauffement climatique. C'est ce qui s'est passé en Europe qui s'est réchauffée de 5 °C il y a 14 500 ans environ, juste à la fin de...