Recherche du mot clé « découverte étonnante » (3 résultats)

Un peu à l'image de notre toute petite Lune qui influe sans conteste sur les marées terrestres, et donc indirectement sur la tectonique de notre planète, les objets les plus proches et massifs du système solaire seraient directement liés aux cycles solaires, qui influent à leur tour sur les températures et le climat de notre belle bleue.

Cette nouvelle découverte devrait ravir les tenants de la théorie d'un « univers connecté », bien qu'il soit à première vue question ici d'un couplage mécanique, et non électro-magnétique, mais gageons que ce nouveau pas pourrait entraîner de nouvelles découvertes à venir qui pourraient encore nous surprendre.

Le Veilleur

Découverte : Les cycles solaires dépendraient en partie de la Terre !

Qui l'eut cru ? La Terre, avec Vénus et Jupiter, serait responsable...

Jusqu'ici, seules les géantes gazeuses comme Saturne étaient connues dans notre Système pour leurs anneaux, mais de récentes observations ont révélé l'étonnante existence de deux anneaux denses et étroits autour de l'astéroïde Chariklo...
 
C'était il y a près d'un an, le 3 juin 2013. Les astronomes avaient calculé que Chariklo, un lointain astéroïde qui tourne entre Saturne et Uranus, à deux milliards et cinq cent millions de kilomètres de la Terre, allait éclipser une étoile de la constellation du Scorpion, UCAC4 248-108672. Ce phénomène d'occultation stellaire, les astronomes les adorent : ils leurs permettent d'étudier avec une précision inespérée des astres, planètes, satellites, astéroïdes, autrement bien trop lointains et minuscules pour être détaillés avec un télescope terrestre. ...

Qu'en sait-on véritablement ? C'est qu'ils ont rencontré quelque chose que personne n'a jamais vu auparavant. Ils ont d'abord pensé qu'il s'agissait juste d'une pierre ou d'une masse rocheuse mais après des observations plus poussées, l'objet ressemblait plus à un énorme champignon se dressant à 3 ou 4 mètres de hauteur au fond de la mer, avec des flancs arrondis et des bords rugueux. L'objet avait un trou en forme d'oeuf comme une ouverture à son sommet », peut-on lire sur le carnet de bord en ligne de l'Ocean X Team (site web).
 
Une description mystérieuse qui renverrait presque d'une certaine manière aux premières minutes du film Alien. Mais, sans vouloir jouer les rabat-joies, c'est un peu maigre comme info, même si Peter Lindberg, l'un des initiateurs de l'expédition affirme, toujou...