Recherche du mot clé « cycles solaires » (7 résultats)

Un peu à l'image de notre toute petite Lune qui influe sans conteste sur les marées terrestres, et donc indirectement sur la tectonique de notre planète, les objets les plus proches et massifs du système solaire seraient directement liés aux cycles solaires, qui influent à leur tour sur les températures et le climat de notre belle bleue.

Cette nouvelle découverte devrait ravir les tenants de la théorie d'un « univers connecté », bien qu'il soit à première vue question ici d'un couplage mécanique, et non électro-magnétique, mais gageons que ce nouveau pas pourrait entraîner de nouvelles découvertes à venir qui pourraient encore nous surprendre.

Le Veilleur

Découverte : Les cycles solaires dépendraient en partie de la Terre !

Qui l'eut cru ? La Terre, avec Vénus et Jupiter, serait responsable...


Je publie ici un nouvel article de Jacques Henry, qui conforte la perspective de plus en plus évidente d'un refroidissement global de notre planète. Tout comme le veilleur, cet ancien chercheur au CNRS à la retraite dénonce régulièrement la fable du réchauffement climatique anthropique en bon « climatosceptique ».

Il tente dans ce billet de nous alerter sur les conséquences futures de la baisse d'activité solaire en cours, alors que contre toute logique scientifique, les organismes officiels dans leur ensemble continuent de nier tout lien de cause à effet entre l'activité du soleil et notre climat.

Pour rappel, le précédent « minimum de Maunder » remonte à la période de 1645 à 1715 (Petit âge glaciaire), et à l'époque les hivers étaient tellement rudes que certains fleuves d'Europe, c...

Le 31 mars 2014, le cinquième rapport scientifique d'une série produite par le Nongovernmental International Panel on Climate Change (NIPCC) : « Climate Change Reconsidered II: Biological Impacts », a été rendu public. Bien que peu relayé par les organes de propagande, cette nouvelle publication présente un rapport indépendant, complet et faisant autorité sur l'état actuel de la climatologie.
 
Il constitue la réponse à la propagande diffusée par le Groupe Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) de l'ONU et ses laquais, et un démenti direct au racontar selon lequel aucun vrai climatologue ne conteste les conclusions des alarmistes du changement climatique. Ce rapport apporte la lumière de la véritable science derrière le réchauffement climatique et ses effets possibles, à ce...

Il y a peu de temps lors d'une discussion sur Facebook ayant pour sujet le réchauffement climatique, j'affichais clairement mes positions dans ce domaine, à savoir que tout ceci n'est que pure arnaque visant à creer un marché très juteux se reposant sur l'ignorance générale du peuple dans ce domaine, ce dernier faisant aveuglément confiance aux scientifiques (ce que ne sont pas les membres du GIEC).
 
J'ai dans cet échange d'opinions, eu droit aux foudres d'une illuminée dont la taille du rachis cervical devait être proche d'une cacahuète, m'affirmant en ces termes - sans pour autant citer la moindre source - que « 99% des scientifiques soutenaient la thèse du réchauffement... », me demandant également a demi mot et de manière hautaine qui étais-je pour aller à l'encontre de leurs avis ?...

L'année 2013 correspond à un pic d'activité des éruptions solaires. Une série de quatre d'entre elles, très puissantes, est survenue en début de semaine. La source très active provient de la tache solaire AR1748 qui se tourne maintenant vers la terre. Ces dernières éruptions sont les plus puissantes depuis le 23 octobre 2012.
 
Un nouvelle et 4ème éruption de classe X s'est produite le mercredi 15 mai. Depuis le début de l'année, le soleil n'avait pas déclenché d'éruption de classe X. En seulement 48 heures, la tache solaire AR1748 en a produit quatre. La dernière éruption de classe X de cette tache solaire active, accompagnée d'une éjection de masse coronale (CME) a eu lieu le 15 mai (UT 01:52) et fut observée par le satellite SDO (Solar Dynamics Observatory). Les prévisionnistes du NOAA...