Recherche du mot clé « culture ogm » (6 résultats)

Un nouveau maïs OGM pourrait-il bientôt être autorisé à la culture en Europe ? Un arrêt [1] de la Cour de justice de l'Union européenne oblige la Commission à rouvrir le dossier du TC1507, un maïs développé par le semencier américain Pioneer Hi-Bred.
 
La première demande d'autorisation de mise en culture de ce maïs transgénique remonte... à juillet 2001 ! Après un avis positif de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) délivré en 2005, la Commission européenne a présenté en 2009 une proposition d'autorisation du TC1507 à un collège d'experts des États membres. Mais ceux-ci n'ont pas réussi à se mettre d'accord, à cause de la dangerosité supposée de l'OGM.
 
La Commission devait dès lors soumettre la proposition au Conseil des ministres de l'Union européenne. Ce qu'elle n'a ja...

Nous ne pouvons que recommander l'excellent livre de William Engdahl « OGM : Les semences de la destruction » qui est une solide étude sur le sujet des OGM et ce qu'il souligne dans cet entretien et ce que nous disons depuis longtemps également : la motivation essentielle des oligarques est le monopole.

Nous vivons depuis disons l'ère Reagan/Thatcher, une ère du capitalisme monopoliste renforcé au moyen des fadaises pseudo-scientifiques de tout poil, notamment celles du dogme du (néo) libéralisme économique, qui ne sont que des outils de contrôle monopolistes.
 
C'est du reste dans un environnement monopoliste qu'est rendu possible la pire des dictatures. Si nous ne faisons rien, nous y allons tout droit. C'est le but de l'oligarchie, ce à quoi ils rêvent depuis des lustres. Leur problème ...

Je l'évoquais récemment dans un article, et j'avais vu juste, l'abandon de l'Europe par Monsanto n'est qu'une vaste tromperie, leur stratégie est claire : imposer leurs ogm partout dans le monde. Et le moins que l'on puisse dire est qu'ils s'octroient tous les moyens pour y parvenir. Ne vous y trompez pas, ce type d'information risque de devenir monnaie courante dans les mois à venir, et le traité transatlantique en cours de négociation va ouvrir toutes les portes aux pratiques commerciales d'outre-atlantique.
 
Sous prétexte de la standardisation des normes juridiques, sanitaires et environnementales, nous allons observer le défilement d'autorisations de culture ogm « made in Monsanto » et des risques environnementaux qui y sont liés, ce à quoi s'ajoutera l'importation des pratiques alim...

Quand les groupes activistes anti-OGM vont-ils arrêter d'être « choqués et déçus » par le président ? Choqués et déçus sont trop polis et c'est une réaction de politiquement correct. Foutaise !
 
N'avez-vous pas encore compris ? Obama n'a jamais été de votre côté, jamais. Il n'a jamais mérité votre confiance. Être déçu implique qu'il ait été votre pote et qu'il ait changé de camp.
 
L'homme est un politicien, donc un menteur professionnel. Les politiciens ont des façons différentes de mentir. Certains prétendent qu'ils sont vos amis avant de vous baiser et vous laisser dans la poussière. J'ai publié précédemment l'historique d'Obama comme étant le soutien politique n°#1 de Monsanto en Amérique.
 
Rencontrez le tout premier lobbyiste de Monsanto, Barack Obama :
 
Après sa victoire aux élections ...

Dans le plus pur style de la fourberie des actions légales de Monsanto, le géant de la biotechnologie est maintenant virtuellement garanti de pouvoir planter sans encombre ses cultures OGM sans avoir plus à s'occupper du gouvernement américain et de ses cours de justice. Le Monsanto Protection Act, profondément enfoui dans la résolution sur le budget, a passé le sénat et maintenant il n'y a plus qu'un veto présidentiel pour l'empêcher d'être mis en application.
 
Si vous n'êtes pas familier avec ceci, La loi de protection de Monsanto est le nom donné à cette pièce législative qui fut insérée dans la loi budgétaire du Senate Continuing Resolution. Utilisant la dénomination trompeuse de « Farmer Assurance Provision », la section 735 de cette loi donne en fait à Monsanto une immunité contre ...