Recherche du mot clé « croûte terrestre » (21 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...

Les craintes relayées depuis maintenant plusieurs années par de nombreux médias alternatifs, dont le veilleur, selon lesquelles une inversion des pôles magnétiques de notre terre serait en cours, se voient désormais à demi-mot confirmées par les scientifiques.
 
En effet, après analyse de l'ensemble des données rassemblées par les trois satellites Swarm de l'agence spatiale européenne (ESA), les résultats sont formels et confirment que le champ magnétique qui protège notre planète (la magnétosphère) s'affaiblit, révélant la forte probabilité d'un prélude à une inversion des pôles. Les conséquences qui en découleraient, bien que la science officielle se veuille rassurante, ne laisse rien présager de bon pour l'avenir, et pas seulement concernant notre civilisation - principalement basée su...

Un nouveau séisme s'est produit à 23h43 (heure locale - 3h43 à Paris) à 20 km au sud de la ville d'Iquique, et à une profondeur de 40 km. Ce nouveau séisme, relié à d'autres évènements, met en lumière la possibilité de tremblements de terre de bien plus grande envergure prochainement...
 
24 heures seulement après le puissant séisme de magnitude 8.2 survenu hier au Chili faisant 6 morts et de nombreux dégâts matériels, une nouvelle secousse de magnitude 7.8 a frappé hier soir (mercredi) l'extrême nord du pays, déclenchant une nouvelle alerte au tsunami qui a toutefois été rapidement levée par les services hydrographiques et océanographiques de l'armée chilienne (Shoa - ndlr: nanas ?). 
 
Une alerte au tsunami a également été déclenchée puis levée dans le sud du Pérou, selon la Marine péruv...

Les failles qui traversent le plancher océanique seraient capables de faire transiter l'eau des océans vers les profondeurs de la Terre dans des quantités plus importantes que ce qui était supposé jusqu'ici.
 
De grandes quantités d'eau seraient-elles stockées dans les profondeurs de la Terre ? C'est en tout cas la conviction d'une équipe de sismologues britanniques de l'Université de Liverpool. Une thèse qui s'appuie sur des mesures effectuées par leurs soins dans le sous-sol océanique, dont les résultats ont été publiés le 10 janvier 2014 dans la revue Geology.
 
Selon ces travaux, les failles qui traversent les plaques océaniques seraient capables de transporter de très grandes quantités d'eau en direction du manteau terrestre supérieur (situé sous la croûte terrestre, le manteau terrest...

Le séisme de magnitude 7.7 qui a frappé le Pakistan le 24 septembre à 11h 29 UTC est le résultat, selon l'USGS, de mouvements de type décrochement oblique dans la croûte terrestre proches de la surface (15 km) ; la localisation et le mécanisme sont cohérents avec une rupture au sein de la plaque Eurasienne au-dessus de la zone de subduction Makran, dans la zone de transition entre la subduction vers le nord de la plaque Arabique sous la plaque eurasienne et la collision entre les plaques indienne et eurasienne. L'épicentre est situé aux coordonnées  26,971°N / 65,520E.
 
Ce séisme a causé plus de 330 morts et 450 blessés (bilan provisoire) , qui doivent être transférés par hélico vers Karachi, ainsi que de nombreux dégâts dans le pays. Dommage collatéral, une île a émergé au large de la c...