Recherche du mot clé « crise sociale » (5 résultats)


C'est à l'initiative d'un lecteur que j'ai reçu ce matin une alerte sur la situation pour le moins très tendue qui a lieu en Guyane. A la lecture de différents témoignages relatant la gravité des événements, on se rend compte que le malaise ne date pas d'aujourd'hui, et que les tensions dont parlent subitement les médias de masse durent en fait depuis déjà plus d'une semaine !

C'est une publication de francetvinfo qui indique qu'« il aura fallu attendre cinq jours après le début des blocages en Guyane pour que les médias nationaux commencent tout juste à évoquer la situation dans le département », ajoutant que « les internautes étaient nombreux à avoir déploré leur silence ». Une fois encore, le silence médiatique n'est rompu que lorsqu'il est impossible de procéder autrement, silence ...

Une nouvelle fois le dicton « jamais deux sans trois » semble devoir se vérifier, ce qui signifie que le dossier concernant la Loi travail va se voir gratifier pour la troisième fois de l'invocation à l'article 49.3 de la Constitution, prouvant encore une fois s'il en était besoin que nous sommes bien entrés sous un régime dictatorial, et non démocratique comme aiment à le penser une majorité de doux rêveurs.

Le Sénat (majoritairement de droite) va rejeter dans son intégralité et sans débat le texte du projet de Loi Travail de Myriam El Khomri Bruxelles. Elle estime en effet que « Ni le gouvernement ni l’Assemblée n’ont tenu compte du long débat fructueux au Sénat lors de la première lecture, et que dans ces conditions, ce n’est pas la peine de refaire le débat ».

Ce qui pourrait s'an...


Que les choses soient bien claires, il n'est pas question d'encourager ou même tolérer les groupes de casseurs infiltrés dans de nombreuses manifestations, qu'il s'agisse de pseudos anarchistes en mal de sensations, ou encore - ce qui semble être en voie de généralisation -, de policiers « mandatés » afin de décrédibiliser tout mouvement populaire aux yeux des badauds.

Je ne met aucunement en doute le fait que de nombreux représentants des forces de l'ordre soient encore respectueux des règles et n'approuvent pas cette débauche de violence qui ne symbolise nullement les raisons de leur engagement, mais il en est encore bien trop qui obéissent à des directives douteuses, et aussi certains qui ne semblent même pas dissimuler leur jubilation lors d'un bon « tabassage en règle » !

Je n'ai auc...

En France, la liberté fondamentale de vivre comme on le souhaite risque de passer à la trappe. Patrick Jimena, du parti Europe Écologie les Verts, est le premier élu à vivre dans une yourte. Il le fait par choix, afin de se distancier de cette société de consommation.

On apprend que Sylvie Roumieu, maire de Cubières-sur-Cinoble, dans l'Aude, et qui se bat depuis cinq ans pour un village de yourtes, a été menacée par l?État de se voir retirer son mandat de maire. Sylvie Roumieu continue sa lutte pour le droit au logement dans des yourtes même si le tribunal a décidé de l'expulsion des habitants des yourtes en mars 2013. A la fin du mois, Cécile Duflot doit rendre sa copie sur la question du logement et sur l'habitat léger.
 
Avec la crise en France et le chômage, la yourte, en tant qu'habit...

Une violente tornade a frappé mercredi l'usine sidérurgique Ilva de Tarente (sud), au centre d'une crise sociale après sa fermeture lundi, lors d'une vague d'intempéries en Italie, qui a provoqué des inondations en Toscane et dans d'autres régions du pays.
 
A Tarente, une tornade venue de la mer a ravagé les entrepôts de l'usine, puis la foudre s'est abattue sur une cheminée dont des morceaux sont tombés sur une ligne à haute tension, provoquant l'arrêt de la circulation sur une ligne de chemin de fer locale.
 
L'agence de presse italienne Ansa a évoqué une vingtaine de blessés, mais il n'a pas été possible de confirmer s'il s'agissait de travailleurs de l'usine ou d'autres personnes habitant dans la zone touchée par la tornade. La direction de l'usine a assuré pour sa part qu'il n'y avait...