Recherche du mot clé « crise sanitaire » (3 résultats)

Sauvetage de la Grèce, évasion fiscale, Mario Draghi, toutes les raisons sont bonnes pour parler de la Grèce mais jamais de ce que subit au quotidien sa population, il est temps d'établir le bilan de la politique d'extrême austérité qui lui est imposée et ses conséquences.
 
La crise, ah la crise ! Un mot tellement idyllique pour les gouvernements, on l'utilise à toutes les sauces pour pouvoir justifier n'importe quelle mesure austère et contreproductive. La Grèce est aujourd'hui à la fois le cobaye d'une politique européenne extrêmement dure et en même temps le désigné responsable de la situation. Eh oui, la stabilité de l'euro est bouleversée par ce pays, il faut donc lui appliquer une politique de la rigueur. Ah rigueur ! Un qualificatif doux et sucré quand on ne regarde pas ses conséq...

Conséquence des coupes budgétaires exigées par le plan d'austérité, une crise sanitaire s'est emparée de la Grèce. Si la réapparition de la malaria et la propagation du VIH inquiètent les pouvoirs publics, elle est l'occasion pour le parti néo-nazi Aube dorée de raviver les sentiments xénophobes.
 
Une banque de sang réservée aux Grecs. Le parti d'extrême droite Aube Dorée, qui a fait son entrée au Parlement le 16 juin dernier en obtenant 7 % des voix, mène actuellement une campagne de « préférence nationale » poussée à l'extrême. Le parti tente d'encourager les donneurs de sang grecs à réserver leurs dons pour leurs seuls compatriotes.
 
« Tous les flacons de sang que nous recueillerons seront destinés à des patients que nous aurons nous-mêmes choisis et à personne d'autre » a déclaré le ...

De nouvelles maladies infectieuses nous guettent. Lesquelles ? Quand ? Où ? Ces menaces pour l'humanité sont imprévisibles. Scientifiques et politiques réfléchissent malgré tout aux moyens de les prévenir et de les gérer.
 
C'est une menace que le cinéma adore mettre en scène : LA maladie sans remède connu, qui se propage à toute vitesse sur le globe, apportée par des primates aux dents pointues plantées dans de la chair humaine, ou dispersée dans le métro d'une grande ville par des bio-terroristes masqués. Brrrr. Des scénarios catastrophes que politiques et scientifiques tentent d'anticiper, pour éviter qu'ils ne deviennent réalité. Les maladies infectieuses ont longtemps représenté la principale cause de mortalité dans le monde. Aujourd'hui, elles sont encore responsables d'environ 43% ...