Recherche du mot clé « criquets pèlerins » (2 résultats)

Le sud-ouest de la Grande île est ravagé depuis plusieurs semaines par une invasion de criquets. Toutes les cultures de cette partie de Madagascar sont atteintes par une centaine d'essaims. La population déjà bien démunie est menacée de perdre le peu qu'elle pouvait espérer de la future récolte.
 
Une récente mission de comptage des criquets est parvenue au résultat vertigineux de 500 milliards ! Ce sont donc de véritables nuées de ces insectes volants qui s'abattent sur le sud-ouest de Madagascar. Le temps de se poser et les cultures disparaissent en quelques heures englouties par des mandibules voraces.
 
En une seule journée, les criquets pèlerins (wiki) peuvent engloutir jusqu'à 100.000 tonnes de végétation verte : adieu riz, pâtures, maïs, canne à sucre, rien ne les rebute, rien ne l...

La fin de la saison des pluies dans le Sahel a donné le signal du départ du criquet pèlerin vers les territoires du nord et leurs pluies hiverno-printanières. Des groupes de plusieurs milliers d'insectes ont été repérés en Mauritanie. Au sol, des équipes de guetteurs les pistent sur plusieurs dizaines de milliers de km2 et traitent les zones où des larves ont été détectées. Leur crainte ? La formation d'essaims de centaines de milliers d'individus qui s'attaqueraient aux arbres et aux cultures.
 
Cette situation est jugée « sérieuse » et pourrait s'aggraver dans les prochaines semaines.
 
« Des criquets pèlerins ont été observés dans les régions du Tagant et de l'Adrar, ou en Assaba, au nord de la ville de Kiffa »
, explique Mohamed Abdallahi Ould Babah, directeur du Centre national de lutt...