Recherche du mot clé « cour suprême » (21 résultats)

« Hé Poutine, tu nous autorises à mettre le bordel chez toi ? ». Pour ceux qui savent lire entre les lignes, c'est à peu de choses près en langage clair la demande du Conseil de l'Europe à la Russie.

Ne cherchez pas ailleurs, seul Ouest-France a pour le moment relayé cette information pour le moins comique, tout du moins pour ceux assez bien informés sur le sujet. Plus exactement, l'organisation demande vendredi 22 septembre à la Russie de permettre à l'opposant de Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, de se présenter à la présidentielle en mars 2018 et d'annuler son inéligibilité. Rien que ça !

On peut lire en effet sur l'article que

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, devrait être autorisé à se présenter à la présidentielle de mars prochain, ont plaidé les représentants des...

Le titre peut paraître racoleur, mais il reflète une inquiétante réalité puisque Manuel Valls, avant de quitter l’Élysée et en complicité avec Jean-Jacques Urvoas, s'est fendu d'un décret permettant d'élargir le contrôle judiciaire étatique à la Cour de cassation, dernière garante des libertés individuelles.

Ce décret porte ainsi manifestement atteinte au principe de séparation des pouvoirs inscrit dans la constitution, ou l'article 16 de la Déclaration des droits de l'Homme définit que « Toute société dans laquelle la garantie des droits n'est pas assurée ni la séparation des pouvoirs déterminée, n'a point de Constitution. ».

Certains d'entre-vous penseront peut être que l'emploi du terme dictature est exagéré, pourtant, comme j'aime à le citer, la définition de wikipédia disponible ...


Il m'arrive souvent de lire des commentaires peu éclairés concernant Hillary Clinton et sa possible venue au pouvoir pour les prochaines élections présidentielles américaines, et je dois dire que ce n'est pas rassurant pour l'avenir.

Il faut dire que les moyens mis en jeu par les nombreux médias atlantistes sont énormes, et les enjeux tout autant puisqu'il s'agit de continuer la politique interventionniste mise en place de longue date, et qui profite si bien au cartel de vente d'armes. Le fait qu'Hillary soit soutenue et financée par les familles Rothschild et Rockefeller, tout comme celle des Saoud ou encore George Soros, ne laisse que peu de place au doute...

Il est donc tout à fait logique que la représentante démocrate ait les faveurs des médias mainstream qui s'efforcent de dissi...


C'est paraît-il le « scoop » du moment, impossible donc d'y échapper, mais ne vous attendez pas à des commentaires bienveillants sur cette affaire de la part du veilleur, il n'en sera rien.

Le titre choisi ici est assez clair en ce qui concerne ma position sur le sujet, il s'agit bien d'une mascarade organisée, et qui plus est, qui tombe à point nommé. Évidemment, plusieurs Français sont mis en cause dans cette affaire, ou plutôt « sacrifiés » afin de crédibiliser l'ensemble, et on ne peut s'étonner d'y voir apparaître le front national, alors que ce parti pourrait présenter un danger pour les élections de 2017.

D'autres « sacrifiés », dont leur absence sur ces documents auraient été plus que louches, comme Jérome Cahuzac, Michel Platini, Jérôme Valcke, Arnaud Claude (associé de Nicol...


Burisma Holdings, le plus grand producteur de gaz privé de l'Ukraine, a élargi son conseil d'administration en nommant sur M. Robert Hunter Biden comme nouvel administrateur.
 
Robert Hunter Biden, 44 ans, n'est autre que le fils cadet du vice-président américain Joe Biden. Avocat de formation, il sera chargé de la section juridique de la société et fera le lien avec l'international.

Le fils Biden a précisé :
 
« Les objectifs de Burisma en termes d'innovation et de position dominante dans le domaine de l'industrie du gaz naturel feront d'elle le puissant moteur d'une économie forte en Ukraine. En tant que nouveau membre du Conseil, je crois que mes conseils à la société sur les questions de transparence, de gouvernance et de responsabilité et d'expansion internationale contribueront à l'é...