Recherche du mot clé « contrat de travail » (7 résultats)


Emeline, une factrice âgée 25 ans a été victime en février dernier d'un AVC sur son lieu de travail à la plateforme de distribution du courrier de La Poste à Villeneuve d'Ascq. Sa hiérarchie, après lui avoir rétorqué « Fais ton travail et on appellera les pompiers ensuite », a attendu trois heures et plusieurs injonctions d'agents avant d'appeler les secours...

Résultat des courses : Le côté droit du cerveau de la jeune femme est atteint, et désormais handicapée, elle se voit affublée d'un traitement et de séquelles à vie ! A la place de cette jeune femme, j'aurais été voir le médecin le plus proche en informant mon employeur sans discussion possible, et nombre d'entre-vous auraient fait de même, mais l'on peut malheureusement comprendre que certains, dans la crainte de sanctions, préf...

Au vu de ce mea culpa, il semblerait donc que l'information précédente à ce sujet soit erronée, je présente donc mes humbles excuses à mes lecteurs, qui tout comme moi ont été abusés par l'Express. J'aurais cependant du être plus vigilant, connaissant les régulières désinformations, volontaires ou non, des médis mainstream. Que cela me serve de leçon, je serais plus vigilant à l'avenir ! Le veilleur
 
Ces derniers jours, une dépêche relayée notamment par L'Express laissait entrevoir la possibilité pour l'employeur de modifier le contrat de ses salariés de manière unilatérale. Une information erronée qu'il convient d'éclairer.
 
La Cour de cassation a-t-elle, le 12 juin dernier, introduit la possibilité pour l'employeur de modifier les contrats de travail de ses salariés, sans leur consentem...

Licenciements à la pelle, multiples réforme des retraites, modifications des systèmes de protection sociale, changement de fiscalité des assurances vie, nouvelle loi sur les comptes bancaires inactifs, nouvelles taxes concernant l'épargne privée, augmentation des cotisations du régime auto entrepreneur à venir, et maintenant les baisses de salaire autorisées.
 
Dans la même période en 2013, je publiais sous le titre « L'élite et les banques comptent se servir de la crise pour abaisser les salaires de 30 à 50% », information précédée de l'avertissement « Les citoyens doivent se préparer à une baisse de leur salaire ». Bien entendu, si ces informations provenant des hautes sphères ont filtré jusqu'à nos oreilles, c'était probablement pour étudier les réactions qui s'en suivraient en vue d'...

Licencié par Veolia pour avoir refusé de couper l'eau aux usagers, un salarié a décidé d'engager une procédure devant le conseil des Prud'hommes. L'audience est fixée au 16 janvier à 14h au Palais de justice d'Avignon.
 
En avril 2013, Marc, employé depuis 20 ans chez Veolia Eau à Avignon, reçoit une lettre de licenciement. Motif ? « Refus de mettre en oeuvre les fermetures de branchements faisant suite aux non-paiements des factures ». Ce technicien au service clientèle aurait contrarié, entre 2006 et 2013, la coupure de près d'un millier de branchements d'arrivée d'eau.
 
« Il se refusait à couper l'eau, il préférait négocier avec les familles et trouver d'autres solutions comme des échelonnements de paiement »
, indique Thierry Lapoirie, secrétaire général de l'Union locale CGT Pays d'Av...

Cela n'est pas encore chez nous, mais la simple existence de telles règles de travail dans un pays proche du nôtre. Même si Royaume-Uni possède une dérogation permanente qui lui permet de ne pas adhérer à la zone euro, au vu des restrictions budgétaires qui impactent les pays qui en font partie, ainsi qu'au taux de chômage grandissant qui y sont liés, nous sommes en droit de nous demander si ce mode de travail ne va pas inspirer notre gouvernement en quête de solutions pour enrayer la hausse des sans emploi dans les statistiques. Le veilleur
 
Même Buckingham Palace s'y est mis. Durant l'été, la résidence de la famille royale à Londres s'ouvre à la visite, et embauche pour ce faire 350 salariés à temps partiel. A temps parfois très partiel, révélait mardi le site du Guardian : les nouvell...