Recherche du mot clé « compagnie pétrolière » (10 résultats)


Nouveau « retour de bâton » après celui évoqué dans le dernier article sur le 11 septembre, celui concernant Eduardo Cunha, le député mandaté par Washington dans le coup d'état politique ayant réussi à évincer Dilma Roussef de la scène politique brésilienne, et qui vient à son tour d'être éjecté pour avoir été titulaire de comptes bancaires secrets à l’étranger, et de surcroît avoir menti en affirmant le contraire...

Cet évènement survient le lendemain d'une manifestation monstre, ou environ 50 mille Brésiliens sont descendus dans la rue à Sao Paulo pour exprimer leur mécontentement contre le gouvernement Michel Temer, condamnant les atteintes contre les droits des travailleurs par le nouveau gouvernement, et exigeant la tenue de nouvelles élections au Brésil.

Pour rappel, il y a peu ...

Le nouveau gouvernement brésilien « mis en place » par Michel Temer est de nouveau au cœur de la tourmente. Après le récent scandale révélant que 7 des 23 ministres du nouveau gouvernement sont cités dans l'enquête sur l'affaire Petrobras, et alors que Michel Temer lui-même a déjà été cité comme bénéficiaire de pots-de-vin dans cette même affaire, un enregistrement accablant met en cause Romero Juca, un ministre proche du nouveau président.

Une fois encore, le thème récurrent de tous les grands conflits mondiaux est le pétrole, et nous pouvons y voir la une priorité de l’Empire américain pour qui le but est de prévenir l’émergence de puissances régionales alimentées par d’abondantes ressources naturelles, et pourquoi pas, se les accaparer.

Ce nouveau scandale voit le jour peu de temps...

La compagnie pétrolière d'Etat Petrobras a commencé l'exploration pétrolière et gazière dans l'une des régions les plus isolées d'Amazonie, mettant en danger plusieurs tribus indiennes isolées.
 
Des sources locales rapportent que Petrobras a installé 15 barges avec des générateurs de grande capacité, des pipelines et des engins miniers sur la rivière Tapauá dans l'Etat d'Amazonas. L'exploration s'effectue à proximité de sept territoires indigènes, dont ceux des Suruwaha, des Banawa, des Deni et des Paumari.
 
Bien que la Constitution brésilienne stipule que les peuples indigènes doivent être consultés sur tout projet qui affectera leurs terres, Petrobras a négligé de consulter les Indiens concernés de la région. La FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement, n'a pas non p...

Amnesty International accuse le pétrolier Shell de nier ses responsabilités dans les fuites de pétrole au Nigeria, rejetant la faute sur les gangs criminels, dans un rapport publié jeudi.
 
Le géant pétrolier anglo-néerlandais, a lui, rejeté l'accusation la considérant « sans fondement ». Le nombre de fuites, dans la région pétrolifère du Delta du Niger, dans le sud du Nigeria, premier producteur de brut africain, est « stupéfiant », a déclaré l'organisation de défense des droits de l'homme dans son nouveau rapport intitulé « Mauvaises informations: enquêtes sur les fuites de pétrole dans le Delta du Niger ».
 
Shell, qui a le plus grand nombre d'exploitations onshore dans cette région, a annoncé 348 fuites depuis début 2012, alors que la filliale nigériane de la société italienne Agip a ...

Une entreprise a accordé 750.000$ à une famille américaine qui la poursuivait pour des problèmes de santé. Un geste qui aurait un prix : celui de son silence sur la question de la fracturation hydraulique, enfants compris. Au lendemain de la révélation de cette information, l'entreprise conteste une partie des faits.
 
L'industrie du gaz de schiste achète-t-elle le silence des enfants américains ? Un accord à l'amiable sanctionné par la justice entre une compagnie exploitant le précieux gaz en Pennsylvanie et un couple qui la poursuivait pour des problèmes de santé, interdit au couple et à leurs deux enfants d'évoquer cette industrie en public, révèle le journal Pittsburgh Post Gazette.
 
La famille Hallowich réside dans l'est des États-Unis, dans l'État de Pennsylvanie. Plus précisément d...