Recherche du mot clé « combustibles nucléaires » (3 résultats)

Le risque de catastrophe nucléaire ne s'arrête pas aux centrales elles-même, il persiste bien au delà sous la forme de déchets disséminés de par le monde. Alors que pour Areva qui veut nous faire croire que « tout va bien », évoquant la partie visible de l'iceberg que sont les sites de stockage officiels, nonobstant les dépots dits « sauvages » que certains d'entre vous connaissent déjà, qu'en est-il de la situation réelle ?
 
Pas besoin d'avoir bac +5 pour comprendre que la ressource principale des habitants de cette planète - sans laquelle aucune vie n'existerait - est l'eau. Qu'arriverait-t-il si l'eau du globe était exposée à une irradiation prolongée causée par la détérioration de containers radioactifs au fond des océans ? Je vous laisse juger par vous même de ce qui nous attend dan...

De rares médias restent encore attentifs à la situation, pourtant tragique, qui se joue en ce moment au Japon, mais en France, nous sommes loin d'être à l'abri d'une catastrophe s'il faut en croire la multiplicité des « incidents » qui s'y sont déroulés ces derniers jours. Pas rassurant...
 
Le 30 octobre 2012 l'ASN (autorité de sureté nucléaire), a signé, sous la plume de Marie-Pierre Comets, Jean-Jacques Dumont, et Philippe Jamet, une série d'articles enjoignant fermement la FBFC (société franco-belge de Romans-sur-Isère de fabrication de combustibles nucléaires) de fournir avant le 30 novembre toutes les garanties afin que les « incidents » des 18, 26, et 27 septembre 2012 ne se reproduisent pas.
 
Incidents dont la presse ne s'est pas fait un large écho, le moins qu'on puisse dire. Le r...

Lors du tsunami dévastateur de mars 2011, au Japon, la centrale nucléaire de Fukushima a été considérablement endommagée, et les scientifiques commencent à peine à mesurer et à prendre conscience des retombées dévastatrices de cette tragédie. Un grand nombre de personnes pensent à tort que le pire est derrière nous, mais oublient, ou ignorent que Fukushima est situé a proximité d'une faille sismique située sur la « ceinture de feu » du Pacifique (wiki), faille très active, et qui continue de générer de nombreux séismes au large de la côte est du Japon (entre autres...).
 
Pire encore, une publication de l'European Geosciences Union datant de 2011, dont les résultats ont été divulgués dans Solid Earth annonce :

« [...] nos résultats démontrent l'existence d'anomalies structurelles similaire...