Recherche du mot clé « combustible nucléaire » (10 résultats)

Précédé par quelques premières secousses annonciatrices, un fort séisme de magnitude 6,9 s'est produit ce mardi matin dans le nord-est du Japon, au large de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée, puis levée quelques heures plus tard après qu'une vague d'un mètre ait été mesurée sur la côte, près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Bien que Tepco (Tokyo Electric Power), l'opérateur de la centrale, ait affirmé que « aucun problème majeur n'a cependant été recensé sur le site », des informations ont filtré selon lesquelles le système de refroidissement du troisième réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima Daini a rencontré des problèmes suite au séisme.

En effet, selon l'Agence de réglementation nucléaire, le système de refroidissement qui sert à alimenter le ...

Mise à jour : L’Observatoire du nucléaire dépose plainte pour « faux » et « mise en danger d’autrui » dans le cadre de cette affaire (voir en bas de page).

Sous le prétexte inavoué d'économies de bouts de chandelles et donc un soucis de diminuer le moins possible les profits, le lobby du nucléaire français semble faire preuve d'une irresponsabilité et d'une inconscience sans limite.

Figurez-vous que suite à la découverte d'une « anomalie » sur la cuve du réacteur nucléaire de type EPR de Flamanville, un audit a révélé des incohérences dans les dossiers de fabrication des composants nucléaires sur le site d'Areva au Creusot, présumant la forte probabilité de falsifications de ces dossiers.

Comme un malheur ne vient jamais seul, nous apprenions au mois de mars de cette année qu'il pour...

C'est l'hécatombe parmi les phoques d'Alaska. Les animaux souffrent d'ulcères, perdent leurs poils,... Les scientifiques s'interrogent mais certains évoquent un lien avec la catastrophe nucléaire de Fukushima.
 
C'est le Nome Nugget, le plus ancien journal d'Alaska, qui le rapportait le mois dernier : Gay Sheffield, une scientifique de l'Université d'Alaska qui étudie les effets de la pollution sur la santé de la faune locale a réalisé un macabre bilan. En quelques semaines d'observation, elle a comptabilisé neuf échouages de baleines, 25 échouages de morses, deux de lions de mer et 18 de phoques. Des animaux morts de maladie(s).
 
En cause ? Des déversements de pétrole et autres carburant déversés par des bateaux en sont les causes possibles. Mais aussi sans doute la pollution radioactive ...

L'Ukraine risque d'être le théâtre d'une catastrophe comparable à celle de Tchernobyl si ses centrales nucléaires de conception soviétique utilisent du combustible américain, a déclaré vendredi l'Union internationale des vétérans du nucléaire civil.
 
Les experts du nucléaire civil ont qualifié d'« irresponsable et cynique » la décision de Kiev de proroger jusqu'à 2020 l'accord entre le groupe Energoatom, opérateur des quatre centrales nucléaires du pays, avec la société américaine Westinghouse sur la livraison de combustible pour trois réacteurs nucléaires ukrainiens.
 
« Cette décision est cynique parce qu'elle a été prise à la veille du 28e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, qui a été elle-aussi le résultat d'une expérience irresponsable sur un réacteur en service. On met en ...

Le réacteur EPR de Finlande est en cours d'abandon par Areva qui retire ses salariés. Le crash de l'industrie nucléaire française précède celui de l'ensemble de la filière...
 
Le quotidien économique finlandais Kauppalehti a confirmé (*) ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps au sujet du chantier du réacteur EPR situé à Olkiluoto (Finlande) : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars.
 
Il s'agit donc d'une véritable bérézina pour Areva qui abandonne le chantier de ce réacteur, commencé en 2005, désormais pratiquement à l'arrêt, et sous peu totalement stoppé. Officieusement, la mise en servic...