Recherche du mot clé « climatologie » (15 résultats)


C'est après une période d'inactivité passagère que je reprend la plume, ou plutôt le clavier, pour aborder aujourd'hui un sujet délaissé depuis le mois de juillet 2016 : le sempiternel « Réchauffement climatique ». Dans une récente publication, Frits Bolkestein - dirigeant du parti libéral néerlandais, ministre de la Défense et Commissaire de l'Union Européenne - évoque les intellectuels qui prêchent le catastrophisme climatique et dénonce les scénarios aussi alarmistes qu'inexacts qui figurent dans le rapport du Club de Rome (« Limits to Growth », ou rapport Meadows) publié en 1972 par Dennis Meadows, et actualisé en 2012 par le Smithsonian Institute.

Il n'est aucunement question pour moi de dénigrer la responsabilité humaine dans la dégradation ou même la destruction de notre environ...

Le 31 mars 2014, le cinquième rapport scientifique d'une série produite par le Nongovernmental International Panel on Climate Change (NIPCC) : « Climate Change Reconsidered II: Biological Impacts », a été rendu public. Bien que peu relayé par les organes de propagande, cette nouvelle publication présente un rapport indépendant, complet et faisant autorité sur l'état actuel de la climatologie.
 
Il constitue la réponse à la propagande diffusée par le Groupe Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat (GIEC) de l'ONU et ses laquais, et un démenti direct au racontar selon lequel aucun vrai climatologue ne conteste les conclusions des alarmistes du changement climatique. Ce rapport apporte la lumière de la véritable science derrière le réchauffement climatique et ses effets possibles, à ce...

Al Gore, prétendu gourou du réchauffement climatique, et un groupe de soi-disant « climatologues » sont dans le pétrin, et pas qu'un peu !

En 2007, 2008 et 2009, Gore prévenait [1] publiquement, très hystériquement, qu' « il n'y aurait plus de glace » au pôle Nord d'ici 2013 environ en raison du présumé « réchauffement climatique d'origine humaine ». En se référant aux experts du « climat », la BBC, financée par le gouvernement, attisa l'hystérie collective avec un article aujourd'hui embarrassant, dont le titre était : « Des étés arctiques sans glace « avant 2013 » [2]. » D'autres médias officiels relayèrent la même information.

Eh bien, 2013 est sur sa fin, et à l'inverse des « prédictions » [3] alarmantes d'Al Gore et de ce que les critiques ont appelé « la secte de la fin du monde...

La mouvance mondiale climatique change de bord. Avec l'article de David Rose dans le Daily Mail, de Matt Ridley dans le Wall Street JournalWe got it wrong on warming »), et cet excellent article de Ross McKitrick du  in the Financial Post, le message sceptique se généralise.
 
La guerre (climatique) n'est certes pas finie, mais la course à l'information dans la couverture médiatique est montée d'un bon cran. Maintenant et ce pour la première fois, il y a un élément de concurrence, les journaux sérieux ne veulent pas être largués. Les chefs de rédaction ont fini par réaliser que les sceptiques avaient des arguments qui tiennent la route.
 
En Australie, le grand échec de la taxe carbone dans les récentes élections produit toujours son onde de choc dans les informations, les institutions ...

En Allemagne, le débat climatique fait rage entre alarmistes voulant « transformer la société » au nom de la lutte contre le réchauffement climatique (comme, par exemple, Hans Joachim Schellnhuber), et climato sceptiques.
 
Ce débat a été ouvert par un pavé dans la mare jeté par le professeur Fritz Vahrenholt, un des pères du mouvement écologiste allemand et scientifique, qui a écrit un ouvrage destructeur pour les théories « réchauffistes » lorsque il s'est aperçu que les théories propagées par le GIEC étaient non seulement erronées, mais l'étaient sans doute volontairement, et donc avec une intention malhonnête. En langue française, ce débat semble quasi inexistant. La presse « mainstream » et la classe politique continuent de soutenir les politiques incroyablement dispendieuses de « l...