Recherche du mot clé « climat terrestre » (5 résultats)

De nos jours, et bien que ces découvertes ne soient plus d'actualité, la science peine toujours à apporter une explication cohérente au très étrange « mystère des mammouths gelés » découverts en Sibérie, dont certains retrouvés presque intacts, parfois même figés alors qu'ils étaient en train de s'alimenter.

Si la « théorie de la surfusion » semble être à l'heure actuelle admise par certains, elle ne peut selon moi s'appliquer qu'à un nombre limité d'individus piégés et ne peut apporter une explication convaincante au vu du nombre de mammouths découverts et de leur répartition sur une zone importante.

Évidemment, d'autres théories parfois pour le moins farfelues ont vu le jour. Pour certains, les mammouths sont des animaux qui habitent actuellement l'intérieur de la Terre et gèlent su...

Des hivers encore plus rudes en 2014 et 2015 ! Un scientifique de l'UCL explique et balaie d'un revers de main la théorie du réchauffement climatique. Chimiste de renommée mondiale et président de l'European Chemical Society, István Markó (wiki) a pour collègue universitaire le vice-président du GIEC. Cela ne l'empêche pas d'être en désaccord total avec lui sur la question des changements climatiques.

Lors du sommet climatique de Durban en 2011, István Markó déclarait :
 
« Nous ne savons que peu de choses du climat terrestre, et les déclarations du GIEC sont utilisées dans un but politique... »
Marko Istvan, vous êtes professeur de chimie à l'UCL. Nous sortons d'un hiver très froid. Le mois de mars a été le plus froid de tous, depuis le début des années septante. Mais vous dites que ça n...

Il est quand même rassurant de savoir que seuls 19 % des météorologues croient à un changement climatique causé par l'homme. Malheureusement, ce ne sont pas ceux-là que les gouvernements écoutent pour imposer des taxes... Taxes réclamées entre autres par Al Gore, qui a sauté sur l'occasion de Sandy pour en rajouter une couche (voir à la fin de cet article).
 
Un physicien allemand dit qu'un changement climatique dû aux effets du CO2 humain n'est que « pure absurdité ».
 
Un article publié dans The Holocene montre qu'il y a 3200 ans « sécheresses et inondations extraordinaires faisaient partie d'une variabilité entièrement naturelle du climat de la région nord-ouest de la Chine ». Cela se passait pendant l'optimum climatique du moyen-holocène. Cela prouve qu'avec des niveaux « sains » de CO2...

HAARP, une menace pour le climat et l'environnement vibratoire de la planète

Comme certains d'entre vous le savent déjà, le projet HAARP (site web - wiki) devellopé par les etats-unis en Alaska est très controversé, particulièrement sur le web. Ce sont majoritairement les sites prônant 2012 (et l'hypothétique fin du monde qu'ils y associent) qui mettent ce sujet en avant. Ayant un esprit scientifique, je ne cautionne bien évidemment pas ces médias qui bien souvent mettent en avant des explications et théories farfelues basées sur des scénarios improbables ou non documentés, ne citant aucune source ou auteur fiable.

Je vous propose ici une approche différente, basée sur des explications cohérentes, scientifiques et documentées, mettant en cause une interaction entre la technologie Haar...

Communiqué de «Geochange» sur les questions des changements globaux de l'environnement, pour présentation à l'ONU, l'Union européenne, organisations internationales et les gouvernements des États.

Ce communiqué est présenté au nom des chefs d'organisations internationales, des instituts scientifiques et les centres, scientifique et technique des entreprises et des scientifiques de différents pays. «Geochange» employé dans le présent communiqué se réfère aux changements naturels de l'environnement résultant de facteurs endogènes, exogènes et cosmiques et avoir des conséquences négatives pour le développement stable de l'humanité.

Actuellement, plusieurs faits scientifiques indicatifs de l'évolution croissante de l'environnement et leur caractère global ont été collectés. Ces changements...