Recherche du mot clé « chenille » (3 résultats)


Nouveau flop dans l'acharnement occidental à diaboliser la Russie, et plus précisément ici concernant l'affaire un peu oubliée des médias dans l'affaire du crash du vol MH17 abattu en juillet 2014.

Les accusateurs ont beau faire, plus le temps s'égrène, plus les preuves démontrant la responsabilité de l'armée ukrainienne se multiplient, à un moment ou la politique atlantique et les agissements du président ukrainien Petro Porochenko lèvent le voile sur une réalité peu reluisante. Corruption, comptes offshore, censures répétées des médias, utilisation de troupes néonazies au sein du corps militaire officiel, violations répétées des accords de cessez-le-feu, attentats terroristes dans le Donbass et en Crimée, non respect des lois internationales, etc, etc.

Et voilà qu'un groupe « d'experts...

Les généticiens aux ordres de Monsanto sont inquiets, ils sont en train de constater que mère nature est en train de balayer d'un revers de la main de nombreuses années de recherche. Ces scientifiques bardés de diplômes qui n'ont d'autre arrogance que de vouloir contrôler (et accessoirement détruire) la nature ont oublié une règle pourtant essentielle et connue de tous : La nature reprend toujours ses droits !

Comment peut on un seul moment s'imaginer posséder le contrôle d'une entité dont l'expérience acquise durant des centaines de millions d'années en matière de créativité et d'adaptation, dépasse l'imagination et l'entendement ? Ne nous leurrons pas, Monsanto et ses sbires n'auront de cesse de protéger leurs interêts, mais les signes évidents que la vie na nullement l'intention de ...

En vingt ans, le nombre des papillons de prairie a diminué de moitié, une tendance confirmée par les observations en France.
 
Enchantée par Brassens, la chasse aux papillons va-t-elle glisser d'un romantisme désuet aux oubliettes de l'histoire ? L'étude publiée mardi par l'Agence européenne de l'environnement n'est guère encourageante. En vingt ans, le nombre de papillons de prairie aurait diminué de moitié.
 
« Un déclin particulièrement inquiétant » souligne l'agence, alors que les papillons sont aux avant-postes des tendances concernant tous les insectes terrestres et qu'un grand nombre d'entre eux comptent parmi les pollinisateurs, essentiels à la biodiversité. Sur 17 espèces recensées dans 19 pays, l'agence estime que huit d'entre elles déclinent, que deux sont à peu près stables et ...